Jean-Claude Pioche contre-attaque

Par • Mis à jour le 25/02/2020 - 11:38

Jean-Claude Pioche ne lâchera rien. Le maire de la Désirade dont la liste pour les municipales a été invalidée en Préfecture ce samedi va tout de même tout faire pour se présenter le 15 mars. Il a introduit un recours en référé devant el tribunal administratif du chef lieu.

    Jean-Claude Pioche  contre-attaque

Preuve de sa détermination et de la confiance qu’il veut afficher, Jean-Claude Pioche a dans un communiqué donné rendez vous à ses militant le lundi 2 mars à 19h à la permanence de sa campagne, pour la présentation de sa « liste et des futurs élus ». Touché mais pas coulé le maire de la Désirade, qui deux jours après avoir vu sa liste retoquée en Préfecture, en raison de son statut professionnel, contre attaque. (Jean-Claude Pioche est policier à la PAF, la Police aux frontières)

Comment ? Et bien en introduisant un recours en référé devant le tribunal administratif de Basse-Terre. Pour lui « l’ensemble des décisions prises durant sa mandature sont valables et nullement contestables ».

 

Surpris

 

Lui qui est également président de l’association des maires s’estime surpris que sa liste n’ait pu être enregistrée « depuis 2008, dit-il, la législation en vigueur n’a pas évolué, tout autant que ma fonction de Policier National à la Police aux Frontières. » Sera-t-il sur la ligne de départ le 15 mars pour le premier tour ? La réponse est entre les mains de la justice.

Tags

Ajouter un nouveau commentaire

Restricted HTML

  • Allowed HTML tags: <a href hreflang> <em> <strong> <cite> <blockquote cite> <code> <ul type> <ol start type> <li> <dl> <dt> <dd> <h2 id> <h3 id> <h4 id> <h5 id> <h6 id>
  • Lines and paragraphs break automatically.
  • Web page addresses and email addresses turn into links automatically.
CAPTCHA
Cette question sert à vérifier si vous êtes un visiteur humain ou non afin d'éviter les soumissions de pourriel (spam) automatisées.