La Région fait le point sur la déviation de la Boucan

Par • Mis à jour le 25/04/2019 - 05:42

Le président de Région était ce mercredi sur le terrain pour des visites de projets "importants" à Bouillante, Deshaies et Sainte-Rose-Lamentin. Il a notamment été question de la déviation de la Boucan.

    La Région fait le point sur la déviation de la Boucan

Un projet que des milliers d'automobilistes attendent de le voir aboutir avec impatience. La déviation de La Boucan sera aménagée entre la Z.A.C. de Nolivier au nord et la Z.I. de Jaula au sud. Pour optimiser l’utilisation des finances publiques, une première phase d’aménagement à 2 voies sera mise en oeuvre, les projections d’évolution de la population et du trafic étant maintenant très
faibles. Toutefois, le pont sur la Grande Rivière à Goyaves, viaduc de 210m de long, sera d’emblée construit à 2x2 voies et les terrains seront acquis en prévision du passage ultérieur à 2x2 voies lorsque l’évolution du trafic l’imposera.

Des travaux déjà entamés

Sur le plan opérationnel, les travaux ont commencé par l’aménagement du giratoire de Jaula pour un montant de 2,1M€. Ils se poursuivront sur les zones adjacentes par les premiers terrassements indispensables au raccordement de la déviation à l’actuelle RN 2. L’étape suivante sera la consolidation des sols, phase préalable à la réalisation des ouvrages de franchissement de la Grande Rivière à Goyaves et des remblais associés.

Le président de Région, Ary Chalus interrogé par Pierre Emmanuel, espère que dans deux ans, le chantier sera fini :