Le Grand Oral réussi de Josette Borel-Lincertin sur la taxe des carburants

Par • Mis à jour le 23/03/2017 - 17:43

En séance plénière du conseil départemental, mercredi 22 mars 2017, Josette Borel-Lincertin a cherché à avoir le soutien des élus sur le dossier de la taxe sur la consommation des carburants. La présidente de l'assemblée a eu gain de cause. Il n'y a pas eu de vote contre.

    Le Grand Oral réussi de Josette Borel-Lincertin sur la taxe des carburants
"En cascade, nous aurons des dégâts inimaginables. Je voulais montrer aux collègues l'ampleur du désastre et leur permettre de voter en leur âme et conscience".

Mercredi 22 mars 2017, la présidente du conseil départemental Josette Borel-Lincertin est revenue sur l'incidence négative sur son budget que pourrait avoir la nouvelle répartition de la taxe sur la consommation des carburants votée par la région.

Cette répartition priverait le département de 19,2 millions d'euros. De plus, si elle "devait entrer en vigueur, elle conduirait le Conseil Départemental à revoir l’ensemble de ses engagements présents et à venir afin de tenir compte du déséquilibre budgétaire ainsi créé".

Josette Borel-Lincertin a donc cherché à convaincre les conseillers départementaux. Elle avait tenu aussi à inviter les maires et les parlementaires pour bien faire comprendre les enjeux de cette affaire.

Un exercice réussi car il n'y a pas eu d'opposition lors du vote. Seuls, cinq membres de "Guadeloupe Unie Solidaire et Responsable" se sont abstenus. Pour la présidente du conseil départemental, en réalité, derrière ces votes, se cachent des positions purement politiques.

Anaëlle Edom avec Jean Guido
@anaellee_rci