Le Plan régional d’insertion des Travailleurs Handicapés signé ce vendredi

Par 18/12/2020 - 16:53
01/01/2020 - 00:00

Ce vendredi ,l'État et la Région ont procédé à une signature dans le cadre de l'accompagnement pour l'emploi des personnes porteuses d'un handicap en Guadeloupe. Ce plan régional des travailleurs handicapés 2020/2025 doit permettre d'inciter les entreprises à embaucher des personnes en situation de handicap.

    Le Plan régional d’insertion des Travailleurs Handicapés signé ce vendredi

Etat, région, Pôle Emploi et structures privées étaient réunis ce vendredi en Préfecture pour la signature du Plan régional des travailleurs handicapés 2020/2025. Ce plan pluriannuel sur 5 ans doit permettre d’inciter les entreprises à embaucher d'ici à 2025, afin de respecter l’exigence légale de 6% des salariés en situation de handicap. Le Secrétaire Général de la Préfecture, Sebastion Cauwel explique que 12% de la population en Guadeloupe, est en situation de handicap. C’est loin d’être marginal et ces personnes doivent pouvoir bénéficier au même titre que les autres, de l’accès à l’emploi. Pourtant à l’heure actuelle, c’est loin d’être le cas en Guadeloupe.

Tous les acteurs doivent donc travailler ensemble selon lui pour plus d’inclusion. Une inclusion qui doit débuter dès le plus jeune âge sur les bancs de l’école. Le Rectorat était donc présent pour la signature de ce plan pluriannuel. Près de 2500 élèves seraient porteurs d’un handicap dans l’académie de Guadeloupe.

 

La Région sera aux côtés de l'État, des employeurs et des porteurs d'handicap. Jennifer Linon, conseillère Régionale et présidente de la Commission Formation Professionnelle au sein de la Collectivité considère que l’investissement est à la dimension des enjeux pour la société guadeloupéenne.

La collectivité explique être engagée auprès du public en situation de handicap depuis 2014 en matière de développement des compétences et de mises en place de formations. Un engagement qui a été très important cette année, notamment durant la crise sanitaire. La conseillère régionale a rappelé que la majorité des masques portés lors de la réunion de ce jour, avaient été confectionnés par des personnes en situation de handicap.

 

Pôle Emploi jouera lui aussi un rôle déterminant dans ce plan pluriannuel. Il apportera notamment son expertise. Pour Maryse Custos Directrice du Handicap à Pôle Emploi Guadeloupe, les employeurs doivent comprendre que derrière chacun de ces personnes, il y a des compétences et pas seulement un handicap.

Sur 80% des personnes porteuses de handicap, seuls 10% ont besoin d’un aménagement de poste.

 

Prescillia Logis fait elle partie de Cap Emploi, une structure qui aide elle aussi les personnes handicapées en recherche d’emploi. Elle a apporté des précisions sur leurs missions. Cet organisme participe à l’insertion et le maintien de personnes porteuses de handicap.

Ils aident ce public à accéder à l’emploi ou accompagnent les personnes déjà salariées qui se retrouveraient en situation de handicap et qui auraient des difficultés à conserver leur poste en raison de leur santé.

Cette année, grâce à la structure, 133 personnes ont pu être placées en entreprises contre 266 l’an dernier.

 

Tags