Le militant Roland Thésauros est mort à l'âge de 85 ans

Par 07/02/2021 - 19:08 • Mis à jour le 07/02/2021 - 19:02

Décédé à l'âge de 85 ans, la Guadeloupe perd l'un des fondateurs du mouvement nationaliste guadeloupéen.

    Le militant Roland Thésauros est mort à l'âge de 85 ans
Crédits photo : Roland Thesauros / Facebook

Universitaire respecté, homme d’engagement, ancien conseiller régional, ancien membre de l'UPLG, Roland Thésauros nous a quittés ce dimanche à l'âge de 85 ans. 

Humble, chaleureux, sérieux  et compétent, il était un homme de combat. Dans les années 90, il a été conseiller municipal de l’opposition à Pointe-à-Pitre. Conseiller Régional, il était un farouche opposant de Lucette Michaux-Chevry. Roland Thésauros était l’un des pères fondateurs du mouvement nationaliste guadeloupéen, ancien militant de l’UPLG (Union Populaire pour la Libération de la Guadeloupe). Il a d’ailleurs écrit une page importante de la lutte anti coloniale avec « l'épopée des insoumis », cinq jeunes Antillais qui refusaient de participer à la guerre d'Algérie et rejoignaient l'ALN dans les maquis du Djébel marocain.

Il a toujours été en rupture avec la mère patrie, pour être un véritable patriote guadeloupéen. Roland Thésauros a également été professeur de Finances Publiques et Président de l’Université des Antilles-Guyane.

Un homme radicalement attaché à la Guadeloupe qui perd là, une personnalité de tout premier ordre.

Suite à l'annonce de son décès, les réactions sont nombreuses. Gaston Samut, secrétaire général de l'UPLG ou encore, son ancien compagnon de lutte, Eric Desfontaines, ancien secrétaire général de l'UPLG ont tenu à saluer la mémoire de Roland THESAUROS.

La classe politique locale s'est aussi exprimé et a tenu à lui rendre hommage à l'image du président de la Région Guadeloupe, Ary Chalus qui s'est exprimé par voie de communiqué aussitôt l'annonce du décès de Roland Thésauros. Ernest Daninthe, ancien conseiller municipal de Pointe-à-Pitre de l'Unité Pointoise pour le Changement s'est lui aussi exprimé suite à la disparition de Roland Thésauros ainsi que José Toribio, l'ancien maire du Lamentin qui avait connu Roland Thésauros lorsqu'il enseignait à l'Université des Antilles et de la Guyane.