Les RUP veulent préserver leurs droits au sein de l'Europe

Par • Mis à jour le 12/02/2020 - 03:00

La Conférence des Présidents des neuf Régions Ultrapériphériques d’Europe (RUP) s’est achevée la semaine dernière à Saint-Martin. Les représentants des neuf territoires ont réaffirmé leur volonté d’œuvrer conjointement pour préserver les intérêts des ultramarins au sein de l’Europe. Ils ont également affiché leur engagement de soutenir la nouvelle présidence portée par le Département de Mayotte dans les batailles à mener.

    Les RUP veulent préserver leurs droits au sein de l'Europe

 

Cette conférence des RUP était importante à bien des égards. En plein divorce avec le Royaume Uni, l’Europe se prépare à subir les conséquences du Brexit. L’impact financier risque de se répercuter sur les dotations des régions ultrapériphériques. Un paramètre dont les présidents des régions ultrapériphériques sont bien conscients. Ils ont donc rappelé l’importance de maintenir égales les enveloppes obtenues sur la période 2014-2020 pour la période 2021-2027. Les RUP devront également, selon Daniel Gibbs, président de la COM de Saint-Martin « se battre », pour maintenir le taux de cofinancement de 85 %, qui risque d’être rabaissé à 70 %.

Les présidents des RUP ont par ailleurs évoqué la nécessité de lutter contre la possibilité de voir la nouvelle allocation surcoût du « FSE Plus », être instaurée par simple redéploiement de l’actuelle allocation surcoût du FEDER. Ils devront dans ce cadre, rencontrer au plus vite, la nouvelle commissaire européenne Elisa Ferreira, élue il y a deux mois.

L’exposition aux conséquences du changement climatique est également l’un des grands enjeux pour les RUP qui comptent bien faire entendre leur voix sur le plan national et européen. L'urgence climatique dont les premiers effets se font ressentir à l'instar du passage des cyclones Irma et Maria sur les Antilles, ont prouvé la nécessité d'une politique avisée sur ces questions environnementales.

 Les présidents des RUP soutiennent ainsi le « Pacte vert européen », mais ils mettent en garde contre la stigmatisation du transport aérien, et une hausse des prix des billets d’avion qui isolerait ces régions ultramarines souvent dépendantes du tourisme.

Désormais à la tête de la Conférence des Présidents des Régions Ultrapériphérique, le département de Mayotte, Mayotte va par ailleurs lancer une réflexion conjointe sur la question migratoire, durant sa présidence qui s’achèvera en novembre 2020.

Tags

Ajouter un nouveau commentaire

Restricted HTML

  • Allowed HTML tags: <a href hreflang> <em> <strong> <cite> <blockquote cite> <code> <ul type> <ol start type> <li> <dl> <dt> <dd> <h2 id> <h3 id> <h4 id> <h5 id> <h6 id>
  • Lines and paragraphs break automatically.
  • Web page addresses and email addresses turn into links automatically.
CAPTCHA
Cette question sert à vérifier si vous êtes un visiteur humain ou non afin d'éviter les soumissions de pourriel (spam) automatisées.