Changer d'île

Les élus pointois veulent une expertise des finances de la ville

Par Olivia Losbar / RCI.FM / 31/07/2019 - 11:12

Le nouveau conseil municipal a immédiatement annoncé qu’ils renonçaient à 50% de leurs indemnités compte tenu de la situation financière de la ville. L’équipe municipale veut engager à nouveau le dialogue avec l’Etat et tenter de redresser la barre. Majorité et opposition souhaitent qu'une expertise soit réalisée sur les finances de la ville.

Josiane Gatibelza est donc devenue ce mardi, la première femme élue à la tête de la ville de Pointe-à-Pitre. L'ambiance était très sereine ce mardi matin dans la salle des délibérations de la mairie de Pointe à Pitre pour l'élection du nouveau maire et du nouveau conseil municipal après la démission de Jacques Bangou. L’élection a débuté comme prévu à 11h, sous la présidence de la première adjointe Josiane Gatibelza. Ils ont rapidement procédé à l’élection du nouveau maire .C’est le maire démissionnaire, Jacques Bangou, qui a lui-même proposé le nom de Josiane Gatibelza.

Aucune autre candidature n’a été proposée, ni dans le camp de la majorité, ni dans celui de l’opposition municipale.

Par la suite, ils ont procédé à l’élection des adjoints. La liste présentée sous le nom de Marcel Sigiscar a été élue avec 21 voix pour contre 11 nuls sur 32 suffrages exprimés. Marcel Sigiscar devient donc le premier adjoint au maire de la ville de Pointe à Pitre.

Un climat en apparence très serein qui ne masque pas les difficultés financières considérables auxquelles la ville doit désormais faire face.

Le nouveau conseil municipal a immédiatement annoncé qu’ils renonçaient à 50% de leurs indemnités compte tenu de la situation financière de la ville. L’équipe municipale se dit dans son ensemble très sereine pour les mois à venir. Comme l’a dit le nouveau maire, ils veulent engager à nouveau le dialogue avec l’Etat et tenter de redresser la barre. 

Du coté de l’opposition Alain Sorèze a dit regretter que les élus ne renoncent pas simplement à leurs indemnités. Georges Brédent et Claude Barfleur ont quant à eux formulé le vœu de voir réaliser une expertise au sujet des finances de la ville.

Pour Harry Durimel cette élection, même dans un contexte particulier, marque toutefois  le passage à une ère post-famille Bangou.

 

 

Tags

A lire également

Ajouter un nouveau commentaire

Restricted HTML

  • Allowed HTML tags: <a href hreflang> <em> <strong> <cite> <blockquote cite> <code> <ul type> <ol start type> <li> <dl> <dt> <dd> <h2 id> <h3 id> <h4 id> <h5 id> <h6 id>
  • Lines and paragraphs break automatically.
  • Web page addresses and email addresses turn into links automatically.