Les finances de Sainte-Rose dans le rouge

Par 11/12/2020 - 16:20
01/01/2020 - 00:00

Les finances de Sainte-Rose restent dans le rouge. La Chambre Régionale des Comptes vient de publier son dernier rapport sur les comptes, corrigés, de la commune du Nord Basse-Terre. Le Compte Administratif 2019 est déficitaire après corrections de la Chambre a plus de 5 millions d'euros. La CRC demande au Préfet de la Guadeloupe de régler le Budget Primitif 2020 qui n'est plus en équilibre.

    Les finances de Sainte-Rose dans le rouge

Le 13 août 2020, le conseil municipal de la commune de Sainte-Rose a adopté le CA 2019 (Compte Administratif) et BP 2020 (Budget Primitif). Le premier avait été arrêté avec un excédent de plus de 4 943 133,44€ et le second en équilibre. Toutefois, la Chambre Régionale des Comptes a publié son avis de contrôle budgétaire. Après vérifications de la sincérité des restes à réaliser, il "résulte... que le compte administratif de 2019 présente un déficit consolidé de clôture de 5 009 515,29 €". Ce résultat global de clôture réel consolidé établi par la Chambre a des répercussions sur le Budget Primitif 2020 qui n'est plus considéré en équilibre, et la Chambre Régionale des Comptes demande au Préfet de la Guadeloupe de régler ce BP afin de prendre en considération le déficit de l'année précédente.

L'inactivité de la municipalité

La Chambre Régionale des Comptes constate que l'équipe municipale n'a pas pris les mesures adéquates afin de résorber le déficit existant. Elle relève de grosses difficultés financières, qui peut s'expliquer selon le rapport par un "niveau élevé d'insécurité budgétaire et l'absence préoccupante de recouvrement des recettes". Aujourd'hui, les difficultés de trésorerie sont telles qu'elles engendrent de "nombreux contentieux pénalisant le budget communal." Selon l'avis de la CRC, au 10 novembre 2020, le solde de trésorerie de la commune était d'un peu plus de 355 mille euros avec un total des paiements en instance de plus de 10 millions d'euros. La Chambre a relevé également des dysfonctionnements et des décisions récentes contraires au redressement financier. Prenons comme illustration, les charges du personnel toujours plus importantes pour la commune de Sainte-Rose. Elles représentent plus de 70% des dépenses courantes avec une augmentation de 300 mille euros en 3 ans. La municipalité continue de recruter, de mettre en stage et de titulariser des agents en CDD (Contrat à Durée Déterminé). 

Claudine Bajazet, la maire de Sainte Rose, nous a indiqué ne pas avoir encore pris connaissance de cet avis de la Chambre Régionale des Comptes de la Guadeloupe. Elle se réserve le droit de réagir ultérieurement, après avoir consulter son équipe.