Les finances saintannaises au coeur d'un conseil municipal animé

Par • Mis à jour le 26/09/2019 - 10:01

Suite à un rapport de la Chambre régionale des comptes qui s'inquiétait de la capacité de retour à l'équilibre en 2021, le conseil municipal de Sainte-Anne a présenté ses ajustements, ce mercredi. L'occasion d'une passe d'armes entre la majorité municipale et l'opposition.

    Les finances saintannaises au coeur d'un conseil municipal animé

On s'attendait à ce que ces questions financières provoquent quelques piques entre le maire, Christian Baptiste, et les élus de l'opposition issus de la majorité de la précédente mandature.

"Gestion calamiteuse", finances "abyssales", l'actuel chef d'édilité n'a pas mâché ses mots pour qualifier le bilan de ses prédécesseurs, et ainsi justifier les difficultés actuelles. Déclarations "mensongères" d'un candidat "qui n'a jamais su porter son costume de maire", lui ont rétorqué les élus ciblés.

Au cœur des débats, ce rapport de la CRC du 9 juillet dernier qui pointait un déficit 2018 de l'ordre de 3,4 M d'euros et un résultat prévisionnel 2019, à - 5,5 M d'euros. Si l'instance reconnaissait les efforts de la municipalité, elle recommandait une hausse des taxes, qui a finalement été ordonné par le préfet fin août, au regret de l'équipe de Christian Baptiste qui privilégiait un emprunt à taux 0.

Le spectre de l'élection municipale

Rapidement, les discussions ont surtout tourné autour de la paternité de ce déficit majeur pointé par le maire, qu'il dit avoir hérité de Blaise Aldo et son équipe.

Cela a donné lieu à une réponse de Jean Fahrasmane, élu de l'opposition et colistier de l'ancien maire en 2014. Ce dernier, lisant un communiqué a assuré que le budget était équilibré à l'issue de la précédente mandature, ce à quoi Christian Baptiste a rétorqué qu'il était insincère.

Par la suite, ce dernier s'est écharpé avec Jacques-Edouard Chipotel, autre élu de l'opposition sur les charges de personnel encore très élevées à Sainte-Anne, à plus de 25 M d'euros.

Ce conseil un peu tendu par moments est donc un premier round en vue des élections municipales de mars prochain. Les six mois qui nous séparent de l'échéance électorale s'annoncent animés à Sainte-Anne.

Tags

Ajouter un nouveau commentaire

Restricted HTML

  • Allowed HTML tags: <a href hreflang> <em> <strong> <cite> <blockquote cite> <code> <ul type> <ol start type> <li> <dl> <dt> <dd> <h2 id> <h3 id> <h4 id> <h5 id> <h6 id>
  • Lines and paragraphs break automatically.
  • Web page addresses and email addresses turn into links automatically.
CAPTCHA
Cette question sert à vérifier si vous êtes un visiteur humain ou non afin d'éviter les soumissions de pourriel (spam) automatisées.