Levée progressive des mesures de confinement à compter du 25 mai

Par 19/05/2021 - 17:49 • Mis à jour le 19/05/2021 - 17:49

Ce mercredi lors de la conférence de presse sur la situation épidémique de la Guadeloupe, le préfet a annoncé que bien que les mesures restrictives mises en place au mois d'avril seront progressivement levées à compter de ce mardi 25 mai.

    Levée progressive des mesures de confinement à compter du 25 mai

Après 3 semaines des mesures renforcées de confinement, Alexandre Rochatte considère que le dispositif est efficace puisque les chiffres baissent cependant, pour le préfet, la baisse n’est pas aussi significative que dans d’autres régions comme la Martinique et l’hexagone.

Ce mercredi, le préfet a néanmoins voulu donner de la visibilité à la population sur les semaines à venir. En concertation avec le gouvernement, il a donc été décidé que les mesures resteront en vigueur jusqu’à ce lundi 24 mai 2021 à minuit.

Une levée progressive des mesures 

A compter du mardi 25 mai, la Guadeloupe va entrer dans une phase d’allègement de ces mesures avec la fin des restrictions de circulation soit la fin de la règle des 10 km. Les commerces pourront rouvrir à compter du mardi 25 mai. Les plages, les rivières seront de nouveau accessibles. Toutefois les pique-niques resteront interdits. L’ensemble des autres mesures resteront en vigueur à l’instar du couvre-feu et de la fermeture des autres établissements recevant du public.

D’ici une semaine, en fonction de l’évolution de l’épidémie, le préfet envisage une nouvelle étape dans l’allègement des mesures avec notamment, la fin de la demi-jauge dans les établissements scolaires, la pratique sportive autorisée mais toujours à huit-clos,  la réouverture des terrasses des restaurants et le changement des horaires du couvre-feu qui pourraient être ramenées à 22h. 

Cependant, malgré cette levée progressive, il faut que le nombre de contaminations continue à baisser a précisé le préfet. La population sera appelée à maintenir le respect des gestes barrières, à se faire dépister en cas de symptômes du virus ou lorsqu’elle aura été en contact avec des personnes à risques.

La vaccination doit se poursuivre a argué le préfet, a rappelé que le taux de la Guadeloupe est actuellement de 17% comparativement à l’hexagone qui est à 30%. Le taux d’immunité collective estimée entre 60 et 70%.

Alexandre Rochatte a également évoqué la troisième étape avec notamment la levée des motifs impérieux..

Le gouvernement a annoncé ce mercredi matin que ces derniers seraient suspendus à compter du 9 juin prochain. Un test PCR sera obligatoire, en complément de la vaccination complète soit 2 injections ou une pour une personne ayant déjà été contaminée par le virus. Les voyageurs qui ne seront pas vaccinés devront effectuer une période d'isolement de 7 jours avec un test PCR à la sortie.

Enfin, Alexandre Rochatte a expliqué qu'une réunion se tiendra la semaine prochaine avec l’association des maires pour le dispositif à mettre en place dans les bureaux de vote lors des scrutins prévus au mois de juin prochain.

Tags