Olivier Serva candidat aux législatives dans la première circonscription

Par • Mis à jour le 21/03/2017 - 00:39

Olivier Serva a annoncé, dimanche 19 mars 2017, sa candidature aux élections législatives dans la première circonscription de la Guadeloupe. Il considère bénéficier d'un très large soutien politique dans cette circonscription.

     Olivier Serva candidat aux législatives dans la première circonscription
Olivier Serva, vice-président de la région Guadeloupe et le président du mouvement politique Eko Zabym, a annoncé, lors d'un meeting dimanche 19 mars 2017, sa candidature aux élections législatives des samedis 10 et 17 juin dans la première circonscription.

A deux mois de ce scrutin, Olivier Serva se dit confiant. L'élu aurait réuni tous les soutiens nécessaires dans les six villes de la circonscription (Les Abymes, Pointe-Pointe-à-Pitre, Morne-à-l'Eau et les trois communes de l'île de Marie-Galante).

"Au niveau de la première circonscription, les forces pointoises alternatives sont toutes avec moi. C'est la première des choses.

A Marie-Galante, la maire de Capesterre Marlène Miraculeux-Bourgeois m'a dit + Olivier tu as tout mon soutien, là où je serai, je te soutiendrai avec toutes mes forces+.

Concernant Morne-à-l'Eau, nous travaillons à avoir un large rassemblement autour de nous".

Paralèllement, Olivier Serva dispose du soutien du président de Région Ary Chalus. Aux Abymes, le fief du candidat, les observateurs du monde politique ont en mémoire la victoire écrasante d'Ary Chalus face au président sortant Victorin Lurel lors des élections régionales du 6 décembre 2015.

Un raz-de marée qui a été possible, selon Olivier Serva, grâce aux "forces abymiennes organisées". Ces mêmes soutiens seraient encore à ses côtés aujourd'hui.

Le président d'Eko Zabym veut "agir et réagir" sur les problématiques proprement guadeloupéennes comme l'eau, le traitement des déchets ou les transports. Il entend les porter au plus "haut niveau de l'Etat".

S'agissant du dossier de l'eau, dimanche sur notre antenne, il n'a d'ailleurs pas manqué de stigmatiser le député sortant Eric Jalton.

"Nous considérons aujourd'hui que Cap Excellence n'est pas à la hauteur". Pour Olivier Serva, Eric Jalton est le seul à bloquer la mise en place du syndicat unique de l'eau.

Le candidat et ses équipes assurent vouloir apporter aux Guadeloupéens des réponses à tous ces "grands projets".


Anaëlle Edom avec Pierre Emmanuel
@anaellee_rci