Plénière du Conseil Régional : pas de place aux débats

Par • Mis à jour le 31/10/2019 - 19:20

Le Budget Supplémentaire 2019 du Conseil Régional d'un montant approchant les 85 millions d'euros a été adopté à une très large majorité. Seule l'opposition s'est abstenue. Mais il n'a pas été question d'aborder l'actualité au Conseil Régional ce jeudi.

    Plénière du Conseil Régional : pas de place aux débats

Au lendemain de la garde à vue du président et de sa 1ère vice-présidente, certains attendaient avec beaucoup d’attention la plénière de ce jeudi au Conseil Régional à Basse-Terre. Pourtant, ce jeudi, pas question de parler de l’actualité. Après deux heures et demie d'échanges, le président Ary Chalus a procédé à la clôture de la séance sans accorder de temps pour les traditionnelles questions diverses.

Un comportement que ne s'explique pas pour le leader de l'opposition, Victorin Lurel

 

 

 

Ary Chalus n’a pas prononcé de discours. Une première depuis son installation. C'est donc son 1er vice président qui s'est adressé aux médias à l’issue de la plénière. Guy Losbar s’est exprimé au sujet des priorités financières et statutaires de la Collectivité Régionale et l'annonce du prochain congrès, fixé au vendredi 20 décembre.

 

 

En marge de cette plénière,  le Député Olivier Serva s'est également exprimé sur le dossier de "la Vie Chère" et la menace de privation des 40% . Pour le député de la 1ère circonscription, le président Emmanuel Macron n'envisage  pas de toucher aux 40%. 

 

Le Budget Supplémentaire 2019 du Conseil Régional d'un montant approchant les 85 millions d'euros a été adopté à une très large majorité. Seule l'opposition s'est abstenue.

 

Tags

Ajouter un nouveau commentaire

Restricted HTML

  • Allowed HTML tags: <a href hreflang> <em> <strong> <cite> <blockquote cite> <code> <ul type> <ol start type> <li> <dl> <dt> <dd> <h2 id> <h3 id> <h4 id> <h5 id> <h6 id>
  • Lines and paragraphs break automatically.
  • Web page addresses and email addresses turn into links automatically.
CAPTCHA
Cette question sert à vérifier si vous êtes un visiteur humain ou non afin d'éviter les soumissions de pourriel (spam) automatisées.