Procédure de révocation de J.Bangou : Ary Chalus "stupéfait et étonné"

Par 14/05/2019 - 12:31 • Mis à jour le 14/05/2019 - 12:31

Le président de Région a réagi par voie de communiqué ce mardi après la procédure de révocation entreprise par la Préfecture à l'encontre de Jacques Bangou, le maire de Pointe à Pitre.

    Procédure de révocation de J.Bangou : Ary Chalus "stupéfait et étonné"

Dans ce communiqué, le Président de Région "s’étonne du déclenchement d’une procédure de révocation à l’encontre du maire de Pointe-à-Pitre, Jacques BANGOU" qui  intervient à la suite des recommandations de la Chambre Régionale des Comptes, pointant du doigt un déficit structurel de la ville de Pointe à Pitre de 78 millions d'euros. 

"Ary CHALUS note que la mise en oeuvre d’une telle procédure est extrêmement rare sous la Ve République et avoue avoir été stupéfait de sa rapidité. Il espère, à l’occasion de la réponse contradictoire, que le maire de Pointe à Pitre saura mettre à profit
cette période pour faire valoir les résolutions qu’il aura prises à l’occasion du vote du budget, en réponse aux observations et aux recommandations de la Chambre Régionale des Comptes, afin de mettre un terme à cette procédure
."

Le président de Région estime "souhaitable qu’un accompagnement de la Ville de Pointe-à-Pitre soit mis en place par
l’État ; accompagnement auquel la Région Guadeloupe continuera à prendre toute sa part." Ary Chalus a enfin tenu à rappeler  que "cette procédure ne doit pas remettre en question la libre administration des collectivités locales et encore moins la capacité des électeurs à choisir librement leurs représentants."