Régionales : L’accord parfait entre Marie-Luce Penchard et Ary Chalus

Par 26/10/2015 - 19:25 • Mis à jour le 26/10/2015 - 19:25

En septembre 2015, le point de vue de Marie-Luce Penchard, l’ancienne ministre chargée de l’Outre-mer quant à la stratégie à adopter pour les Régionales n’était pas en adéquation avec son parti Les Républicains. Depuis, elle fait un choix. Elle a préféré la liste d’ouverture d’Ary Chalus, Changer d’Avenir. Et sans conteste, samedi 24 octobre, à Basse-Terre Marie-Luce Penchard a défendu la politique du député-maire de Baie-Mahault.

    Régionales : L’accord parfait entre Marie-Luce Penchard et Ary Chalus

Le samedi 24 octobre, Ary Chalus, la tête de liste Changer d’Avenir s’est rendue à Basse-Terre. Reçu par Marie-Luce Penchard, la maire de la ville pour un grand rassemblement de précampagne régionale, le député-maire de Baie-Mahault s’est montré offensif.

"Je me donnerai les moyens pour sortir les Guadeloupéens de ce marasme", a-t-il indiqué à l’issue de cette rencontre. Une fois de plus, Ary Chalus a mis en avant sa volonté d’instaurer une alternance politique en Guadeloupe.

Marie-Luce Penchard a, quant à elle, avancé quelques pions lors de cette réunion. Celle qui a rejoint Ary Chalus en septembre 2015 a présenté dix propositions concernant le sud Basse-Terre.

"Nous voulons montrer que nous avons choisi cette liste (…) pour participer à la construction d’un vrai projet pour les Guadeloupéens. Dans ce projet, nous avons considéré que le développement de cette région passe par la réalisation de grands équipements structurants".

Pour l’ancienne ministre chargée de l’Outre-mer, il faut exposer plus que jamais aux Guadeloupéens la politique qui pourrait être menée par la liste Changez d’Avenir :"(…) Il y a une colonne vertébrale dans la politique que l’on va mener. Elle (se positionnera) autour de l’emploi (…) La création d’emplois doit être une obsession en Guadeloupe".

Mais, l’élue a également salué la volonté d’ouverture et de rassemblement d’Ary Chalus."Dans sa démarche, il y a beaucoup de respect (…) Il n’y a pas la volonté d’une domination d’une sensibilité politique par rapport à une autre", a-t-elle précisé.

Samedi, la maire de Basse-Terre a incontestablement demandé aux élus et à la population du Sud Basse-Terre d'apporter leur soutien à Ary Chalus lors du premier tour des Régionales, le 6 décembre 2015.