Sommet des Amériques : Barack Obama et Fidel Castro scellent leurs relations

Par • Mis à jour le 10/04/2015 - 16:28

Le sommet des Amériques qui a lieu ce vendredi 10 avril au Panama prend des allures historiques. La rencontre entre les président américain et cubain noue de nouveaux rapports entre les deux pays.

    Sommet des Amériques : Barack Obama et Fidel Castro scellent leurs relations
Après 53 ans d'antagonisme, les présidents américain Barack Obama et le cubain Raul Castro se rencontrent Vendredi 10 avril au Panama à l'occasion du Sommet des Amériques. Un sommet continental qui prend une dimension historique car il est voué à sceller les relations entre les deux pays.

En 2013, une poignée pour de nouvelles relations

En 2013, M.Obama et M.Castro ont échangé une poignée de main en Afrique du Sud lors de la cérémonie d'hommage à Nelson Mandela. Un an après, le mercredi 17 décembre, les deux pays annoncent la normalisation de leurs relations. Barack Obama passant outre la loi de 1966, disant explicitement que tant que Fidel et Raul Castro seront au pouvoir, aucunes négociations entre les Etats-Unis et Cuba ne pourront être mises en place. Toutefois, pour la première puissance mondiale ne pas entretenir de relations avec Cuba qui se situe à 150 kilomètres des côtes américaines relevait d'une absurdité.

80% des Cubains ont une opinion favorable de Barack Obama

Une enquête menée à Cuba, réalisée lors d'entretiens individuels sur 1200 Cubains et relayée par le Washington Post montre que 80% des habitants de l'île plébiscitent le président américain. Raul Castro, lui, attire que 47% d'avis positifs et son frère Fidel 44% opinions favorables. Une vague de confiance en Barack Obama. Elle souligne d'un changement dans le système économique du pays grâce à ces nouvelles relations diplomatiques. D'après l'enquête 64% des Cubains en sont convaincus.

Anaëlle Edom