Un article Médiapart vise Ary Chalus et ses frais de mandat

Par 30/06/2020 - 18:14
01/01/2020 - 00:00

Un article du journal Médiapart paru aujourd’hui, vient quelque peu bousculer le monde politique. Plusieurs anciens représentants au Sénat ou à l’Assemblée seraient visés, pour des utilisations présumées de frais de mandat. Principalement une élue des Pyrénées-Atlantiques, mais le nom de notre président de Région est aussi cité dans l’article, ce dernier s’est depuis dit étonné de telles accusations.

    Un article Médiapart vise Ary Chalus et ses frais de mandat

Au départ, c’est la sénatrice socialiste des Pyrénées-Atlantiques, Frédérique Espagnac qui serait selon le média français, visée par une enquête du Parquet national financier à Paris pour l’utilisation supposée de son enveloppe de frais de mandat à des fins personnelles. Les soupçons porteraient sur plus de 100.000 euros de dépenses entre 2012 et 2018. Interrogée par Mediapart, la sénatrice a déclaré qu’elle « a toujours agi de façon éthique, dans le strict respect de la loi ». 

Mais d’autres noms viendraient compléter cette liste selon l’article de Médiapart, comme celui de l’ancien député de Guadeloupe Ary Chalus, qui préside aujourd’hui la région. Sollicité, l’élu n’aurait pas répondu non plus au moment de la publication de l’article a indiqué Médiapart.

Ary Chalus ne comprend pas et indique ne rien avoir à se reprocher : 

Le Président de Région a précisé dans un communiqué :

"J’ai pris connaissance de l’article de Médiapart citant mon nom dans le cadre d’un signalement qu’aurait fait la Haute Autorité pour la Transparence de la Vie Publique (HATVP). En dépit du fait qu’il s’agirait d’un contrôle normal effectué sur tous les parlementaires de la législature 2012 à 2017, je trouve néanmoins étrange que cet article apparaisse  subitement trois ans après la fin de mon mandat de député. D’autant que je n’ai à ce jour reçu aucune alerte ni demande d’audition de la part de la HATVP sur l’utilisation de l’Indemnité Représentative de Frais de Mandat (IRFM) au cours de ma députation. Je tiens à  rappeler que dès le début de ma mandature j’ai fait le choix d’une gestion déléguée faisant l’objet d’un mandat donné au service de la Gestion financière et sociale de l’Assemblée Nationale qui garanti le double respect des dispositions légales et des règles spécifiques d'utilisation. J’ai par ailleurs personnellement pris contact avec la Direction de la Gestion Financière de l’Assemblée Nationale et de la HATVP pour avoir plus d’information sur le contenu de cet éventuel signalement. A ce jour, je reste en attente d’un retour de ces mêmes services."

 

 

Tags

Ajouter un nouveau commentaire

Restricted HTML

  • Allowed HTML tags: <a href hreflang> <em> <strong> <cite> <blockquote cite> <code> <ul type> <ol start type> <li> <dl> <dt> <dd> <h2 id> <h3 id> <h4 id> <h5 id> <h6 id>
  • Lines and paragraphs break automatically.
  • Web page addresses and email addresses turn into links automatically.
CAPTCHA
Cette question sert à vérifier si vous êtes un visiteur humain ou non afin d'éviter les soumissions de pourriel (spam) automatisées.