Un plan d'action pour les espaces naturels sensibles

Par 08/11/2019 - 10:40 • Mis à jour le 08/11/2019 - 10:19

Ce jeudi, les maires de Guadeloupe étaient réunis à l’initiative de la Présidente du Conseil Départemental pour la présentation du schéma départemental des espaces naturels sensibles de la Guadeloupe.

    Un plan d'action pour les espaces naturels sensibles

Dans le cadre de l’élaboration de ce schéma et de sa mise en œuvre qui doit être effective en 2020, cette réunion de concertation et de présentation était destinée à parfaire la compréhension de ses enjeux pour la biodiversité et la qualité de nos eaux.

Le conseil départemental est le premier propriétaire foncier de l’archipel, Avec l’ensemble des partenaires de la nature, il a démarré l’élaboration du schéma en janvier 2018. La mise en œuvre de ce schéma doit être effective en 2020 Il s’agit d’une obligation réglementaire inscrite dans le code de l’urbanisme. Il est prévu pour 10 ans.

Il s’agit de développer le potentiel d’attractivité touristique du territoire, de préserver les biens et les personnes face aux dérèglements climatiques attendus et de préserver la quantité et la qualité des stocks d’eau. Les espaces naturels sensibles ont été recensés autour de 26 communes de l’archipel.

L’idée est d’impliquer chaque collectivité dans l’élaboration de ce projet. Chaque maire est invité à délibérer, dans un objectif de protection, sur le classement en zone ENS des sites préalablement répertoriés. Le SDENS sera voté lors de l’assemblée plénière départementale de décembre 2019.

Tags