Dominique : L'aide guadeloupéenne se met en place

Par • Mis à jour le 03/09/2015 - 23:18

Le bilan s’alourdit en Dominique. La tempête tropicale Erika a fait une vingtaine de morts sur son passage. Les dégâts matériels sont également très importants. Selon le Premier ministre Roosevelt Skerrit, Erika a ramené la Dominique 20 ans en arrière.

    Dominique : L'aide guadeloupéenne se met en place
(IMAGES)

Après le passage dévastateur d’Erika sur son territoire, la Dominique panse ses plaies. L’heure est à l’organisation et à l’aide aux familles. Une délégation guadeloupéenne composée de Marie-Camille Mounien, première vice-présidente de la Région, Marlène Mélisse vice-présidente du Conseil départemental, de Route de Guadeloupe et d’autres entrepreneurs guadeloupéens s’est rendue, dimanche 30 août 2014, en Dominique.

L’objectif est de témoigner la solidarité des Guadeloupéens à la population Dominiquaise et d’apporter une aide de première nécessité à l’île anglophone."On parle coopération, nous parlons d’échange, de frères caribéens dans la détresse, dans la misère nous devons être présents à leurs côtés. La collectivité régionale l’est. Avec la visite et la rencontre du Premier Ministre nous montrons la volonté de la Région d’accompagner valablement et utilement le pays", a indiqué Marie-Camille Mounien, ce lundi, sur les ondes de RCI Guadeloupe.

Lors de cette réunion avec Roosevelt Skerrit, le Premier ministre dominiquais, il a d’ailleurs été acté la réfection de la piste de l’aéroport afin de facilité l’arrivée de l’aide internationale.


Ajouter un nouveau commentaire

Restricted HTML

  • Allowed HTML tags: <a href hreflang> <em> <strong> <cite> <blockquote cite> <code> <ul type> <ol start type> <li> <dl> <dt> <dd> <h2 id> <h3 id> <h4 id> <h5 id> <h6 id>
  • Lines and paragraphs break automatically.
  • Web page addresses and email addresses turn into links automatically.
CAPTCHA
Cette question sert à vérifier si vous êtes un visiteur humain ou non afin d'éviter les soumissions de pourriel (spam) automatisées.