En Dominique "c'est une désolation totale", raconte un pilote d'avion

Par • Mis à jour le 21/09/2017 - 12:11

Pilote d'avion privé, Simon Hayot connait bien la Dominique. Mercredi (20 septembre 2017), il a pu se poser à l'aéroport de Cane Field pas loin de la capitale Roseau. Ce qu'il a vu ne laisse aucun doute : Maria a détruit la Dominique.

    En Dominique "c'est une désolation totale", raconte un pilote d'avion

"C'est une désolation totale. Il faut imaginer par exemple que la route entre Portsmooth qui est une ville du nord-ouest et Roseau la capitale est coupée au moins une dizaine de fois par des éboulements", raconte Simon Hayot, un pilote d'avion qui a pu se poser mercredi à la Dominique.

Le pilote basé en Guadeloupe a atterri hier à Cane Field dans le centre de l'île pas loin de la capitale. "Les gens sont livrés à eux même, il va falloir les ravitailler par bateau. Il n'y a plus de moyens de communication. Il n'y a plus d'eau, plus d'électricité. La Dominique est totalement orpheline face à elle même", explique le pilote.