Faut-il déménager pour se protéger des algues sargasses?

Par • Mis à jour le 09/04/2018 - 17:09

Alors que le fléau sargasses ne cesse d'empirer sur le territoire, une pneumologue explique que l'un de ses patients a dû quitter l'île de Marie-Galante pour "aller mieux" et qu'en effet, l'éloignement, même s'il est difficile à mettre en oeuvre, demeure la meilleure solution.

    Faut-il déménager pour se protéger des algues sargasses?

« Les patients qui se plaignent le plus des sargasses, ce sont les patients qui sont asthmatiques et qui vivent sur le bord de mer ou pas très loin des plages où on trouve beaucoup de sargasses », explique le docteur Marie-Alice Mounouchy, pneumologue. Elle évoque le cas de l’un de ses patients, habitant de Marie Galante, qui a dû déménager : «il  est venu dans sa famille en Guadeloupe le temps des sargasses pour aller mieux ».

Car ces patients « vont se plaindre de toux, et souvent d’exacerbation de l’asthme, c’est-à-dire qu’ils ont des crises plus souvent et utilisent leur ventoline plus souvent ». Et pour les personnes les plus sensibles, la solution est bel et bien l'éloignement pour la spécialiste : « l’idéal serait d’aller très loin des sargasses mais ce n’est pas toujours possible puisque les personnes qui habitent en bord de mer ne peuvent pas, très souvent, déménager.»

Marie-Alice Mounouchy répond à David Camatchy :