ISAAC : passage en alerte de niveau ROUGE

Par • Mis à jour le 12/09/2018 - 20:19

ISAAC continue de se rapprocher de nos côtes. Il a légèrement faibli mais constitue toujours une menace pour l'Arc des petites Antilles qu'il devrait aborder jeudi au stade de tempête tropicale. La trajectoire privilégiée actuellement fait passer le centre au niveau de la Dominique jeudi matin ce qui expose la Guadeloupe à la zone de vents forts. Ce mercredi, les premières averses, brèves et éparses, se produisent loin à l'avant d'Isaac. Ces averses deviennent plus fréquentes dans la nuit de mercredi à jeudi.

    ISAAC : passage en alerte de niveau ROUGE

Des pluies continues, abondantes et orageuses s'installent ensuite en matinée de jeudi; et s'intensifient. Elles risquent de persister et de se réactiver durant la nuit de jeudi à vendredi et une bonne partie de la journée de vendredi. Les cumuls de pluie atteindront les 100 à 200 mm sur la durée de l'épisode, avec des cumuls maxima de 250 mm sur les zones du relief de la Basse-Terre et plus particulièrement le Sud-sud-est de la Basse-Terre. Des vents de 60 à 80 km/h de moyenne et 100 à 120 km/h en rafales sont attendus jeudi, le maximum d'intensité pouvant être ciblé autour de la mi-journée. Les vents les plus forts soufflent de Nord-Est puis d'Est avant de faiblir en virant au Sud-Est en fin de journée et jusqu'à vendredi inclus.

La mer devient forte à très forte avec des vagues moyennes de 4m à 4m50. Les côtes les plus exposées, de la Pointe des Châteaux à la Grande Vigie, ainsi que le Nord et le Sud de la Basse-Terre, la Désirade et la côte Est de Marie-Galante, seront concernées par les plus fortes vagues de 5 à 6m. Nous vous invitons donc à vous tenir régulièrement informés de l'évolution d'ISAAC.

Mesures individuelles 

Rester à l’écoute des informations météo et appliquer les consignes des autorités qui sont diffusées. Rejoindre votre habitation ou un abri pour votre protection en regroupant autant que possible les membres de votre famille et y demeurer Eviter tout déplacement. Retirer ou arrimer tout objet pouvant se transformer en projectile. Protéger votre habitation, fermer toutes les portes. Rentrer les animaux. Préparer la pièce la plus sûre de l’habitation pour vous accueillir durant le passage du phénomène. Faire connaître le choix de votre abri à votre entourage et s’y tenir. Se tenir prêt afin de procéder aux travaux de consolidation des portes et fenêtres du logement.

Mesures collectives 

Tous les établissements publics et privés doivent être fermés avec mise en œuvre de toutes les mesures de protection en libérant les personnels. Tous les transports en commun (bus, liaisons inter îles, etc. ) doivent organiser l’interruption de leur service et en informer les usagers. Activer les cellules de crises et les PC. Annuler tous les grands rassemblements et les manifestations. Interdire formellement les sorties en mer. Evacuer les populations exposées et les mettre à l’abri.  Prise de poste de tous les personnels médical d’astreinte, des PC communaux et mise en alerte à domicile des autres personnels. Tous les opérationnels prévus rejoignent leur centre de secours.  Fermeture des aéroports. Toutes les installations des moyens de communication de secours doivent être activées. Mettre en place définitivement les personnels d’astreinte ou désignés pour les PC. Rendre compte immédiatement de la situation, des conditions d’intervention et des mesures envisagées.