Changer d'île

La saison cyclonique 2019 est officiellement terminée

Par Nicolas Ledain / RCI.FM / 30/11/2019 - 10:55

La saison cyclonique 2019 se termine officiellement ce samedi 30 novembre dans l’Atlantique Nord. Malgré quelques épisodes pluvieux intenses, la Guadeloupe aura été une nouvelle fois relativement épargnée. Ce n’est en revanche pas le cas des Bahamas qui ont été ravagés par le passage de Dorian à la fin du mois d’août.

Les Antilles françaises n’ont pas été les plus impactés par les différents phénomènes. Si la Martinique a souffert d’inondations lors du passage de Dorian, ou plus récemment, en périphérie d’une perturbation début novembre, la Guadeloupe n’aura pas eu de gros dégâts à déplorer.

Au bilan, on répertorie 20 phénomènes sur cette saison 2019, dont trois ouragans majeurs. 

Un monstre nommé Dorian

Le premier a été le plus intense, le plus coûteux et le plus meurtrier. Il s’agit de Dorian, qui est passé sur la zone Caraïbe à la fin du mois d’août.

D’abord simple dépression, puis tempête, ce phénomène s’est rapidement renforcé en remontant l’arc antillais pour devenir un monstre de catégorie 5 en arrivant sur les Bahamas. Avec des vents établis à 295 km/h et des rafales au-dessus des 300 km/h, Dorian devenait alors l’ouragan le plus puissant depuis Allen, en 1980. 


Sur les îles Abacos et Grand Bahama, il a ravagé les infrastructures causant la mort de 62 personnes, plus neuf autres indirectement.

Lorenzo, l'autre terreur

Le second phénomène majeur de la saison a été Humberto qui s’est formé au nord de l’arc Antillais avant de longer les côtes américaines et canadiennes puis de disparaître au large du Groenland, sans dégâts directs majeurs. 

Enfin le troisième ouragan de la saison a été Lorenzo, essentiellement actif au milieu de l’Atlantique. Autre terreur de catégorie 5, très rapidement formé, il a eu des conséquences dramatiques en mer avec le naufrage du Bourbon Rhode, causant la mort de quatre marins et la disparition de sept autres.

2019 aura été une saison riche, la plus chargée depuis 2010 (21 phénomènes), avec des phénomènes très puissants. Cette tendance pourrait d’ailleurs se confirmer. Les premières prévisions pour 2020 sont attendues pour la mi-décembre.
 

Tags

A lire également

Ajouter un nouveau commentaire

Restricted HTML

  • Allowed HTML tags: <a href hreflang> <em> <strong> <cite> <blockquote cite> <code> <ul type> <ol start type> <li> <dl> <dt> <dd> <h2 id> <h3 id> <h4 id> <h5 id> <h6 id>
  • Lines and paragraphs break automatically.
  • Web page addresses and email addresses turn into links automatically.


Météo

Webradios

Suivez-nous sur Facebook !