Météo : le risque "pluie" mieux pris en compte ?

Par • Mis à jour le 26/04/2018 - 11:00

20 morts ultramarins lors de 10 phénomènes climatiques majeures depuis septembre dernier, le gouvernement a bien conscience que ces événements devraient se répéter plus régulièrement avec le changement climatique. Une réunion était organisée cette semaine rue Oudinot à Paris.

    Météo : le risque "pluie" mieux pris en compte ?

Le gouvernement cherche à adapter les processus de gestions et de sensibilisations des populations ultramarines face aux menaces des aléas climatiques.  Après le passage de la tempête tropicale Fakir sur l’île de la Réunion, en début de semaine, qui a fait deux morts sur la commune de l’Etang-Salée au centre de l’île, la ministre de l’Outre-Mer a convoqué ce mercredi les responsables des différents organismes de prévisions et de gestions. Depuis Irma et Maria et maintenant Fékir, le gouvernement a bien pris conscience que les phénomènes climatiques majeures vont s’intensifier avec l’évolution climatique.

Et parmi les pistes évoquées, la possibilité de graduer le risque de niveau de pluie prévisionnelle comme c’est déjà le cas pour le vent.

Ecoutez Jacques Witkowski, le directeur général de la Direction Général de la Sécurité Civile et du Centre de Crises, interrogé à la sortie de la réunion par Eric Dupuy :