Nouvel arrivage de sargasses et rallonge de l’Etat pour Terre-de-Bas

Par • Mis à jour le 08/05/2018 - 12:19

Le maire de Terre-de-Bas, Emmanuel Duval, a appelé les autorités mardi matin, pour signaler un nouvel arrivage d’algues sargasses. Les opérations d’enlèvement ont commencé dès ce mardi matin et l’Etat annonce une rallonge de 177 000 euros pour permettre à la commune d’acquérir du matériel d’enlèvement.

    Nouvel arrivage de sargasses et rallonge de l’Etat pour Terre-de-Bas

A 5h50, Emmanuel Duval, le maire de Terre-de-Bas, postait ceci sur twitter, photo à l’appui : « La situation ce matin dans le Port est pire que toutes les autres fois. Toutes les rotations des navires sont annulées je m’inquiète de la situation des familles voulant entrer chez elle à #TerreDeBas bloquées à Trois Rivières. @Prefet971 @JBorelLincertin @GSCaraibe ».

 

« Ce matin, le maire de Terre-de-bas m’a appelé très tôt pour me signaler une arrivée massive d’algues sargasses sur le port », confirmeait, mardi matin, à RCI, Jean-Michel Jumez, sous-préfet de Pointe-à-Pitre, ajoutant que le Conseil Départemental avait mandaté l’intervention d’une équipe de nettoyage par une entreprise sur site, « en complément de ce qui est fait par l’Etat et par le Conseil Régional ».

 

Nouvelle subvention

Le préfet a accordé lundi soir «une nouvelle subvention à Terre-de-Bas dans le cadre de a dotation d’équipement des territoires ruraux », précise encore Jean-Michel Jumez. Cette dotation « est de 177 000 euros en complément des 47 000 euros déjà accordés jusqu’à présent » pour « permettre l’acquisition de matériel d’enlèvement » comme « des bennes, tracteurs, tractopelles ». Cette somme représente « 80% du coût total de l’opération », le reste étant financé par le Conseil Régional.

« On voit bien que l’intervention de l’Etat et des collectivités vont dans le même sens » souligne enfin le sous-préfet.