Sargasses : nouveaux risques d'échouages au Sud et à l'Est de l'archipel

Par 25/09/2018 - 07:42 • Mis à jour le 25/09/2018 - 07:42

Selon le dernier bulletin de veille publié par la Direction de l’Environnement, le risque d’échouage est « fort » pour la Guadeloupe et les iles du sud durant les prochains jours.

    Sargasses :  nouveaux risques d'échouages au Sud et à l'Est de l'archipel

Selon les dernières observations de la Déal, des radeaux de sargasses détectés au niveau de la façade sud guadeloupéenne présentent un risque d’échouage en raison de leur proximité à la côte. Il est probable que la traine des bancs d’algues brunes détectés à l’est de Grande-Terre accroche la Guadeloupe au cours de leur dérive vers l’ouest. Les radeaux présents entre le périmètre des 100 et 200 km autour de l’archipel, à l’est de Marie Galante, sont sous l’influence de courants orientés vers l’ouest et se rapprochent de l’archipel. La situation telle qu’observée présente un risque d’échouage fort en direction de la Guadeloupe et des Saintes. A proximité des îles du Nord, un seul radeau est détecté à l’est de Saint-Martin, il est sous l’influence de courants orientés vers le nord et ne devrait donc pas impacter ces îles.