132.000 masques pour les professionnels de l’enfance et les publics vulnérables

Par 26/05/2020 - 14:28
01/01/2020 - 00:00

Afin d’accompagner la reprise des activités et protéger les plus fragiles, l’État met à disposition, chaque mois, 132 000 masques de protection aux professionnels de la petite enfance mais aussi aux publics vulnérables ainsi qu’ à celles et ceux qui les entourent.

    132.000 masques pour les professionnels de l’enfance et les publics vulnérables

Le préfet de la région Guadeloupe a choisi de confier la distribution de ces masques aux acteurs de terrain les plus proches des bénéficiaires :

- le Conseil départemental bénéficie ainsi d'une dotation de 88.000 masques/mois pour couvrir les besoins des services d'aide à domicile, des accueils (de mineurs, de personnes âgées ou handicapées), des équipes de rue, des maisons d'assistantes maternelles et des accueillants familiaux...

- la Caisse d’allocations familiales (CAF) vient de percevoir une dotation d’amorçage de 24.000 masques par mois pour accompagner la reprise d’activité des crèches/micro-crèches et assurer la sécurité des personnels comme des enfants. Cette dotation bénéficie aux 86 crèches du territoire (49 crèches Psu et 37 micro-crèches Paje), oit 2300 places d’accueil pour prés de 900 salariés

- la direction de la Jeunesse, des Sports et de la Cohésion sociale met 20 000 masques à disposition de celles et ceux qui agissent auprès des personnes sans abri et des adultes-relais qui travaillent dans le milieu associatif. Ces distributions s’opèrent soit directement, soit par l’intermédiaire du SIAO* 115 et de la Croix-Rouge française.

 

 

Tags

Ajouter un nouveau commentaire

Restricted HTML

  • Allowed HTML tags: <a href hreflang> <em> <strong> <cite> <blockquote cite> <code> <ul type> <ol start type> <li> <dl> <dt> <dd> <h2 id> <h3 id> <h4 id> <h5 id> <h6 id>
  • Lines and paragraphs break automatically.
  • Web page addresses and email addresses turn into links automatically.
CAPTCHA
Cette question sert à vérifier si vous êtes un visiteur humain ou non afin d'éviter les soumissions de pourriel (spam) automatisées.