« Action masque », l’appel au don pour les soignants

Par 21/03/2020 - 06:00
01/01/2020 - 00:00

Un appel est lancé sur les réseaux sociaux pour trouver des masques à destination des soignants et des malades. Un internaute de Guadeloupe a relayé l’appel de médecins et autres professionnels de santé en créant sur Facebook un mouvement intitulé « Action masque Guadeloupe ». 3000 masques ont déjà été récupérés. La préfecture annonce de son côté de nouvelles livraisons.

    « Action masque », l’appel au don pour les soignants

C’est un appel de professionnels de santé sur les réseaux sociaux qui a lancé l’idée du don de masques en Guadeloupe. Car la situation est « urgente » comme l’explique Zakarya Medjahed, médecin anesthésiste réanimateur à la clinique des Eaux Claires. Il explique que «dans certains établissements de santé on est obligé de réutiliser les masques quitte à les faire sécher pour les réutiliser ».

Alors « si vous avez des masques, s’il vous plait, donnez-les » ! Tel est le message relayé par Adrien Cressin, sur Facebook avec la page « Action Masque Guadeloupe», car « des personnels de santé qui n’ont pas de masque, ce sont des gens qui vont tomber malades, ne vont plus aller travailler et ne pourront plus soigner les patients. » L’appel s’adresse à toute personne qui détiendrait des masques « des privés, des personnes dans le BTP, carrossiers, peintres », explique encore Adrien Cressin.

John, tatoueur et gérant du salon Bodygraphic à la marina de Pointe à Pitre, a été le premier donneur et a fait don, jeudi, de 3000 masques chirurgicaux en plastique. « J’avais un stock que je pouvais fournir gratuitement, je les ai contactés pour qu’ils viennent cherche les masques [...] j’en ai gardé un tout petit peu pour pouvoir redémarrer le travail rapidement et j’en recommanderai derrière » Ce don s’élève à « quelques centaines d’euros », reconnaît-il du bout des lèvres, mais là n’est pas l’important pour lui car « autant que ça serve à quelque chose ».

Après les masques de John, tatoueur, c’est un professionnel du bâtiment qui annonce « une soixantaine de masques FFP2 », selon Adrien Cressin. Ces derniers sont périmés et devront « être vérifiés » mais comme le dit Adrien Créssin, « cela vaudra toujours mieux que pas de masque du tout ».

La préfecture annonce l’arrivée d’une « deuxième vague » de masques

Par ailleurs de nouveaux masques envoyés par les autorités de santé devraient arriver. La préfecture a annoncé jeudi soir que « la 2ème vague de distribution des masques aux professionnels de santé libéraux « avait débuté jeudi après-midi, à partir du stock « Etat » détenu localement en Guadeloupe.

L’ARS déstocke « à l’attention des publics dits prioritaires des masques chirurgicaux adultes destinés aux professionnels de santé pour leur protection et pour doter les patients symptomatiques qu’ils prennent en charge. Sont concernés prioritairement, les médecins généralistes ou spécialistes, les infirmiers libéraux, les pharmaciens d’officine, pédiatres, chirurgiens-dentistes, sages-femmes, masseurs kinés », indique ainsi la Préfecture.

Tags

Ajouter un nouveau commentaire

Restricted HTML

  • Allowed HTML tags: <a href hreflang> <em> <strong> <cite> <blockquote cite> <code> <ul type> <ol start type> <li> <dl> <dt> <dd> <h2 id> <h3 id> <h4 id> <h5 id> <h6 id>
  • Lines and paragraphs break automatically.
  • Web page addresses and email addresses turn into links automatically.
CAPTCHA
Cette question sert à vérifier si vous êtes un visiteur humain ou non afin d'éviter les soumissions de pourriel (spam) automatisées.