Brumes de sable : les femmes enceintes plus vulnérables

Par 25/06/2020 - 06:00
01/01/2020 - 00:00

Les brumes de sable ont-elles un impact sur la santé des futures mamans et les nouveaux nés ? Les autorités sanitaires ont tenu à alerter sur l'importance pour ces personnes vulnérables de prendre des précautions pendant les épisodes de fortes pollutions de l'air.Les particules fines pourraient en effet avoir des conséquences sur le bon déroulement de la grossesse.

    Brumes de sable : les femmes enceintes  plus vulnérables

Tout ce qu'une femme absorbe comme substance pendant sa grossesse, peut potentiellement avoir un impact sur le fœtus. C'est pourquoi, les femmes enceintes sont considérés comme une population vulnérable doit être tenue éloignée des substances nocives. Cette exposition aux polluants augmenterait en effet le risque d’un faible poids de naissance et de prématurité.

Des études menées sur l'impact des brumes de sable sur la grossesse

Selon le GIP Raspeg, Il existe un lien entre l’exposition des femmes enceintes aux brumes de sable qui survolent actuellement l’île et la prévalence élevée de naissances prématurées ou de petits poids à la naissance. Des études sont actuellement menées sur le sujet. Ces recherches visent à établir un lien entre la pollution atmosphérique et les issues défavorables de grossesse.

En effet, pendant sa grossesse, la femme est soumise à une augmentation de sa fréquence et son débit cardiaque. L'absorption de substances ingérées ou inhalées peut donc se faire plus rapidement. Chez le nouveau né et le nourrisson, une exposition aux polluants augmente le risque de développer des pathologies sur le long terme tels que des maladies respiratoires ou cardiaques.

Diminuer le risque 

L'idée n'est pas d'angoisser les femmes enceintes ni de renforcer un climat déjà bien assez anxiogène pour elles. Le réseau qui accompagne la périnatalité veut avant tout les informer aux mieux et les accompagner pour réduire tout risque potentiel. La pollution de l'air est partout,précise par ailleurs le GIP Raspeg, l'objectif est donc de diminuer cette exposition. Le réseau préconise donc aux femmes enceintes d'éviter toute sortie inutile, d'aérer régulièrement les pièces aux heures les moins chaudes et de privilégier le nettoyage à la serpillière humide plutôt que le balayage qui propage les particules fines. Ils conseillent par ailleurs de consommer des antioxydants, de prendre une douche après chaque exposition et de porter un masque pour réduire le risque.

Tags

Ajouter un nouveau commentaire

Restricted HTML

  • Allowed HTML tags: <a href hreflang> <em> <strong> <cite> <blockquote cite> <code> <ul type> <ol start type> <li> <dl> <dt> <dd> <h2 id> <h3 id> <h4 id> <h5 id> <h6 id>
  • Lines and paragraphs break automatically.
  • Web page addresses and email addresses turn into links automatically.
CAPTCHA
Cette question sert à vérifier si vous êtes un visiteur humain ou non afin d'éviter les soumissions de pourriel (spam) automatisées.