COVID-19 : la transmission virale au sein de la population diminue

Par 28/11/2020 - 14:00
01/01/2020 - 00:00

Les indicateurs de la surveillance biologique par RT-PCR de la Covid-19 sont en-dessous des seuils d’alerte depuis deux semaines et ils se rapprochent progressivement des seuils de vigilance. La transmission virale au sein de la population diminue.

    COVID-19 : la transmission virale au sein de la population diminue

Pour la première fois depuis le démarrage de la seconde vague épidémique mi-août (2020-34), les taux d’incidence et de positivité sont inférieurs aux seuils d’alerte, deux semaines consécutives. En semaine 2020-47, ils étaient respectivement de 28 cas pour 100 000 hab. et de 7,1 %. Le taux d’incidence chez les 65 ans et plus était de 30/100 000 hab. En médecine de ville et en milieu hospitalier, le nombre de consultations pour infection respiratoire aigüe, le nombre de nouvelles hospitalisation et de nouvelles admissions en réanimation ont diminué en semaine 47 par rapport à la semaine précédente.

Le nombre de passages aux urgences et de décès survenus à l’hôpital se sont quant à eux stabilisés à des niveaux bas. En parallèle, le taux de reproduction effectif**(Reff) qui permet de décrire la transmission du virus entre les personnes du territoire, diminue. Au 27 novembre, le Reff calculé sur une période glissante de 7 jours à partir des données biologiques, est estimé à 0,70 [0,56-0,86] et est donc significativement inférieur à 1.

Afin de freiner la progression du virus, il est important de maintenir la stratégie « Tester-AlerterProtéger ». Elle implique l’adhésion au dépistage (le plus tôt possible dès l’apparition de symptômes), la participation aux mesures d’identification des contacts à risque et au respect des mesures d’isolement. Il parait indispensable de rappeler l’importance de renforcer les actions de prévention comprenant les mesures d’hygiène, de distance physique, la réduction des contacts, le port approprié du masque en particulier vers les personnes fragiles.

 

 

Tags