Carnet de santé 2018 : quelles nouveautés ?

Par • Mis à jour le 09/03/2018 - 05:08

Nouvelles courbes de taille et de poids, pas d'écran avant 3 ans. Cette année, le carnet de santé connait de grands changements. La nouvelle version sera publiée à partir du 1er avril.

    Carnet de santé 2018 : quelles nouveautés ?

Des graphiques de taille et de poids plus adaptés

Ce nouveau carnet va enfin tenir compte des évolutions  des courbes de poids et de taille des enfants du XXIe siècle. Car auparavant, ces courbes, sur lesquelles s’appuient tous les pédiatres, avaient été élaborées en fonction d’enfants nés dans les années 1950 !

A partir du 1er avril, il y aura donc des courbes plus hautes, car les enfants ont bien grandi en un demi-siècle. Par exemple, un garçon de deux ans mesure aujourd'hui en moyenne environ 88 cm, contre 86 cm dans les anciennes courbes. À six ans, il atteint en moyenne 4 cm de plus que ses aïeux au même âge : 1,18 m, contre 1,14 m. Et c’est à huit, dix ans que les enfants sont nettement plus grands que ceux des années 1960-70. L’amélioration de la nutrition, des conditions sanitaires, ou des facteurs environnementaux et hormonaux, selon certains scientifiques, peuvent expliquer ces changements et une puberté plus précoce.

Ces nouveaux graphiques de taille et de poids, visent à mieux détecter l'obésité infantile.

Le retour du biberon en verre ?

Dans ce nouveau carnet figurent les nouvelles obligations vaccinales : 11 vaccins obligatoires pour les enfants nés depuis le 1er janvier 2018, mais aussi de nouveaux messages de prévention, qui risquent de vous inciter à faire le ménage dans vos placards.

Par exemple, les nouvelles recommandations tiennent compte des avancées sur "certains allergènes et produits chimiques présents dans l’environnement quotidien et potentiellement toxiques pour les bébés", indique le ministère de la santé. Il est donc recommandé, en plus d’"aérer le domicile 10 minutes chaque jour", de "réduire le nombre de produits d’entretien et de préférer les produits à composant unique, (NDLR : comme le vinaigre d’alcool ou le savon noir).  

Autres conseils : "ne pas utiliser de parfums d’intérieur, d’encens, de bougies, utiliser des jouets et articles de puériculture homologués CE ou NF et éviter l’utilisation de produits cosmétiques dans les 1ers mois, tant pour le bébé que pour ses parents"

Pour l’alimentation du bébé, les biberons en verre reviennent en force afin d'éviter d'"utiliser des biberons garantis sans bisphénol A".

Pas d’écran avant 3 ans

Dans ce nouveau carnet de santé, il est demandé aux parents de faire des efforts sur l’exposition aux écrans, car avant 3 ans, les écrans sont déconseillés : il faut donc "éviter de mettre un enfant de moins de 3 ans dans une pièce où la télévision est allumée (même s’il ne la regarde pas)".

Pour le sommeil, le lit à barreaux est toujours de mise, mais "sans tour de lit" pour éviter les risques d’étouffement. 

Autre recommandation qui apparaît maintenant en toutes lettres dans le carnet de santé : "faire dormir, si cela est possible, le bébé dans la chambre de ses parents pendant les 6 premiers mois au minimum". 



En cas d'exaspération, posez le bébé et demandez de l'aide

Ce carnet de santé 2018 donne aussi un conseil simple pour éviter le syndrome du bébé secoué : si votre bébé pleure, et si vous n’en pouvez plus, ce qui peut arriver à n’importe quel parent épuisé, surtout ne le secouez pas, car cela peut être très dangereux voire mortel,  les muscles de son cou étant trop faibles et son cerveau, encore petit, pouvant se heurter aux parois du crane. "En cas d’exaspération", est-il donc écrit, "couchez votre bébé dans son lit (sur le dos), quittez la pièce et demandez l’aide d’un proche (famille, ami, voisin…) ou d’un professionnel".