Chloredécone : vous pouvez donner votre sang selon l'ARS

Par • Mis à jour le 12/12/2019 - 11:28

L'Agence Régionale de Santé de Guadeloupe, Saint-Martin, Saint-Barthélémy tient à mettre fin aux rumeurs concernant le don du sang. Dans un communiqué, elle déclare qu'il n'y aucune contre-indication à donner son sang malgré la présence de chloredécone, en quantitié infime, au sein de la population. Le don du sang est un enjeu vital pour l'archipel.

    Chloredécone : vous pouvez donner votre sang selon l'ARS

L'Agence Régionale de Santé de Guadeloupe, Saint-Martin, Saint-Barthélémy informe la population qu'il n'y a aucune contre-indication à donner son sang. Dans un communiqué, l'Agence rappelle que les quantités de chloredécone est infime, et de ce fait, la transfusion de sang ne constitue pas une source d'exposition de la molécule pour les receveurs. Il n'y aurait pas, selon l'ARS, de risques sanitaires. La communication de l'Agence fait suite à des informations circulant sur les réseaux sociaux évoquant des risques pour la santé des receveurs lors du don du sang.

 

Chloredécone : présence infime dans le sang

 

L'Agence Régionale de Santé explique dans son communiquée que des traces de chloredécone est possible dans le plasma, où baigne les globules rouges. Elle précise que dans une poche de concentré de globules rouges de 280 ml, la quantité de plasma est de l'ordre de 20 ml. Ainsi, la quantité de chloredécone résiduelle est extrêmement faible. De plus, la dilution dans la totalité de la masse sanguine du receveur fait diminuer cette valeur résiduelle de présence de la molécule dans le corps. De ce fait, selon l'ARS, la transfusion de sang ne constitue pas une source d'exposition car elle est ponctuelle voire occasionnelle. Elle précise que le principal vecteur de contamination par la chloredécone est l'alimentation provenant de cultures privées sur le sol chargé de la molécule du pesticide ou de circuits non-contrôlés, et d'ajouter que les risques sont liés à une exposition régulière; ce qui ne serait pas le cas d'une transfusion de sang.

 

Le don du sang est un enjeu vital en Guadeloupe pour de nombreux patients, notamment parce que le territoire n'est pas auto-suffisant en la matière. Les besoins de concentré de globules rouges sont importants dans notre archipel. "Il est essentiel d'encourager les opérations de collecte conduites par l'EFS (Etablissement Français du Sang", dit le communiquée de l'ARS. Elle appelle à la responsabilité de chacun.

Ajouter un nouveau commentaire

Restricted HTML

  • Allowed HTML tags: <a href hreflang> <em> <strong> <cite> <blockquote cite> <code> <ul type> <ol start type> <li> <dl> <dt> <dd> <h2 id> <h3 id> <h4 id> <h5 id> <h6 id>
  • Lines and paragraphs break automatically.
  • Web page addresses and email addresses turn into links automatically.
CAPTCHA
Cette question sert à vérifier si vous êtes un visiteur humain ou non afin d'éviter les soumissions de pourriel (spam) automatisées.