Chloroquine : "On a l'impression qu'on a un bénéfice" au CHU de Guadeloupe

Par 01/04/2020 - 11:05
01/01/2020 - 00:00

Alors que l'utilisation de la chloroquine, surtout de son dérivé l'hydroxychloroquine, continue de faire débat au niveau national, les premiers retours des traitements de patients positifs au Covid-19 au CHU semble indiquer une efficacité de cet anti-paludique, même s'il convient de rester prudent.

    Chloroquine : "On a l'impression qu'on a un bénéfice" au CHU de Guadeloupe

C'est un nom qui suscite beaucoup d'espoirs, mais nourrit aussi les polémiques face au coronavirus, celui de la chloroquine.

Son dérivé l'hydroxychloroquine, commercialisé sous le nom du médicament Plaquénil a notamment été testé en association avec un antibiotique sur des patients Covid-19 positifs à Marseille, au sein de l'IHU Méditerranée Infection, où exerce le professeur Raoult. Si ce dernier revendique des résultats concluants, plusieurs spécialistes restent dubitatifs sur les méthodes de l'étude, notamment en raison de l'absence d'échantillon de malades non-traités ou de la mise à l'écart de certains patients.

"Plus de paramètres" sont toutefois nécessaires

Mais en France, le ministère de la Santé a tout de même autorisé l'administration du Plaquénil associé à un antibiotique, dans les hôpitaux ou sous la responsabilité de médecins, sur certains cas confirmés de la maladie. C'est notamment le cas au CHU de Guadeloupe où le professeur Pierre-Marie Roger et ses équipes du service des maladies infectieuses et tropicales constatent un effet.

"On a l'impression sincèrement qu'on a un bénéfice", précise le professionnel de santé qui a suivi le protocole mis en place par le professeur Raoult "à quelques détails près". 

"Au sein du service des maladies infectieuses, les personnes qui sont arrivés suffisamment tôt et qui ont reçu le traitement ne sont pas passées en réanimation. Ce n'est pas une preuve formelle, on a besoin d'avoir plus de paramètres. Mais les éléments sont en train de s'additionner pour penser que ce traitement est utile", précise le professeur Roger, évoquant notamment une étude menée en Chine avec des patients soignés à l'hydroxychloroquine et d'autres non. 

 

Tags

Ajouter un nouveau commentaire

Restricted HTML

  • Allowed HTML tags: <a href hreflang> <em> <strong> <cite> <blockquote cite> <code> <ul type> <ol start type> <li> <dl> <dt> <dd> <h2 id> <h3 id> <h4 id> <h5 id> <h6 id>
  • Lines and paragraphs break automatically.
  • Web page addresses and email addresses turn into links automatically.
CAPTCHA
Cette question sert à vérifier si vous êtes un visiteur humain ou non afin d'éviter les soumissions de pourriel (spam) automatisées.