Coronavirus : Ary Chalus ne soutient pas le blocage et dit avoir été mal compris

Par • Mis à jour le 27/02/2020 - 15:35

Après avoir dit qu'il serait "à la tête des Guadeloupéens" si un blocage de l'aéroport s'organisait face à l'arrivée d'avions provenant de zones contaminées par le coronavirus, Ary Chalus a reproché à la presse de l'avoir mal compris et appelle à l'apaisement pour rassurer la population.

    Coronavirus : Ary Chalus ne soutient pas le blocage et dit avoir été mal compris

"Je le dis franchement, je serais à la tête des Guadeloupéens pour venir bloquer l’aéroport s’il le faut", voilà la petite phrase prononcée par Ary Chalus qui a provoqué beaucoup de réactions dans la population guadeloupéenne ce jeudi matin et généré des critiques de la part du président de Région à l'égard de la presse, notamment RCI.

Prononcés en préambule de la rencontre d'urgence convoquée par sa collectivité, en partenariat avec les services de l'État, l'ARS et en présence des élus des communautés d'agglomérations, des parlementaires, du CHU ou encore du SAMU, ces quelques mots faisaient référence à l'arrivée potentielle d'avions transportant des Italiens originaires du nord du pays, zone où sévit le Covid-19, vers les Antilles françaises. À cet instant, la presse était encore présente dans la salle avant d'être invitée à sortir de cette réunion qui se tenait à huis clos.

"Je n'ai pas dit ça"

Cette phrase marquante a alors été reprise par de nombreux confrères, mais aussi dans un article sur notre site internet, retranscrivant au mot près les propos du président de Région. Seulement, l'accroche forte n'a pas plu à Ary Chalus, qui, à l'issue de cette rencontre a reproché aux médias d'avoir insinué qu'il appelait au blocage de l'aéroport. "Je n'ai pas dit ça [qu'il viendrait bloquer l'aéroport]. J'ai dit que si la population guadeloupéenne se présentait, je serais avec cette population", a tenté de nuancer l'élu qui avait pourtant indiqué qu'il serait "à la tête" d'une éventuelle mobilisation. 

"Cette réunion, c'était pour qu'on puisse discuter pour rassurer la population. Nous privilégierons la santé avant l'économie. Nous mettrons tout en oeuvre pour que nous soyons prêt à faire face", a poursuivi Ary Chalus qui a également annoncé la mise en place d'un comité de suivi régulier afin d'ajuster le dispositif décidé pour la gestion du coronavirus en Guadeloupe.

 

Tags

Ajouter un nouveau commentaire

Restricted HTML

  • Allowed HTML tags: <a href hreflang> <em> <strong> <cite> <blockquote cite> <code> <ul type> <ol start type> <li> <dl> <dt> <dd> <h2 id> <h3 id> <h4 id> <h5 id> <h6 id>
  • Lines and paragraphs break automatically.
  • Web page addresses and email addresses turn into links automatically.
CAPTCHA
Cette question sert à vérifier si vous êtes un visiteur humain ou non afin d'éviter les soumissions de pourriel (spam) automatisées.