Coronavirus : en quoi consiste le plan ORSAN ?

Par 11/09/2020 - 09:00
01/01/2020 - 00:00

Ce jeudi, dans un courrier produit en réponse aux interrogations du directeur du CHUG, l'Agence Régionale de Santé a apporté des précisions sur la montée en puissance du système de santé dans les jours à venir en fonction de l'évolution de l'épidémie sur le territoire. L'ARS annonce également dans ce courrier que le Plan ORSAN pourrait être déclenché. Mais en quoi consiste ce dispositif ?

    Coronavirus : en quoi consiste le plan ORSAN ?

Auparavant, en France, en cas de situations exceptionnelles, le dispositif de réponse s'appuyait essentiellement sur les plans blancs. En 2014, au moment de l'entrée du virus Ebola sur le territoire français, le Plan ORSAN pour Organisation de la Réponse du système de santé en situations Sanitaires exceptionnelles a été mis en place. Ce dispositif pensé par les Agences régionales de santé a été appliqué en partie en 2014 puis en totalité lors de l'épidémie de grippe saisonnière qui a conduit à la mort de 18 300 personnes début 2015.

Le plan ORSAN a de nouveau été activé suite aux attentats à Paris en novembre 2015 et lors des attentats de Nice en juillet 2016.

Une meilleure coordination régionale

 Le dispositif ORSAN permet une meilleure coordination régionale des dispositifs existants dans les trois principaux secteurs sanitaires : ambulatoire, hospitalier et médico-social. Ce plan qui est mis en œuvre de manière exceptionnelle, est destiné à organiser et adapter les soins sur le plan régional afin de prendre toutes les mesures nécessaires à une meilleure prise en charge des personnes malades.

5 volets

Le dispositif est décliné en 5 volets pour répondre à l'organisation des soins dans le cadre de situations susceptibles d'impacter le système de santé. ORSAN AMAVI doit permettre l'accueil massif de victimes non contaminées. ORSAN CLIM répond à la prise en charge de nombreux patients suite à un phénomène climatique tel qu'un cyclone. ORSAN BIO élabore la prise en charge d'un risque biologique connu ou émergent. ORSAN NRC détaille la prise en charge d'un risque NRC c'est-à-dire Nucléaire,Nucléaire ou chimique.

Dans le cadre de la gestion d'une épidémie ou d'une pandémie, comme c'est le cas pour la covid 19, le plan ORSAN EPI-VAC est déclenché. Ce volet permet par exemple l'organisation d'une campagne de vaccination exceptionnelle.

Renforcer les moyens

Le dispositif ORSAN se décline en plusieurs temps. En premier lieu, l'Agence Régionale de Santé identifie les priorités et réorganise l'offre de soins dans les 3 secteurs sanitaires en fonction des besoins.

Par la suite, elle peut renforcer les moyens locaux avec le rappel du personnel hospitalier, le renforcement de la permanence des soins ambulatoires ou l'ouverture de lits supplémentaires.

Dans le cadre d'une situation dans laquelle les moyens locaux seraient insuffisants, des moyens nationaux pourraient être déployés avec la mobilisation de réservistes sanitaires de l’EPRUS et celle des professionnels de santé remplaçants, retraités, non exerçants et étudiants.

Depuis le début de la crise sanitaire du coronavirus, le plan ORSAN a permis le renfort en matériel et en personnels soignants dans les régions les plus impactées par la pandémie.

En Guadeloupe, si le plan ORSAN n'a pas encore été déclenché, de nombreuses mesures ont déjà été activées pour assurer la prise en charge des malades covid et des autres patients nécessitant des soins d'urgence. Le dispositif pourrait formaliser l'aide extérieure avec l'organisation d'évacutations sanitaires et le renfort de personnels soignants venus d'autres régions moins touchées par la covid 19.

Tags

Ajouter un nouveau commentaire

Restricted HTML

  • Allowed HTML tags: <a href hreflang> <em> <strong> <cite> <blockquote cite> <code> <ul type> <ol start type> <li> <dl> <dt> <dd> <h2 id> <h3 id> <h4 id> <h5 id> <h6 id>
  • Lines and paragraphs break automatically.
  • Web page addresses and email addresses turn into links automatically.
CAPTCHA
Cette question sert à vérifier si vous êtes un visiteur humain ou non afin d'éviter les soumissions de pourriel (spam) automatisées.