Coronavirus : flambée de cas en Guadeloupe

Par Olivia Losbar 13/04/2021 - 16:35
01/01/2020 - 00:00
Guadeloupe

L'Agence régionale de santé a communiqué le point de situation épidémique en Guadeloupe pour la période du 5 au 11 avril 2021. Tous les indicateurs de surveillance se dégradent et l'archipel enregistre une nette augmentation du nombre de cas positifs au virus. 506 contre 357 la semaine précédente.

    Coronavirus : flambée de cas en Guadeloupe

Ce mardi 13 avril, l'Agence Régionale de Santé a communiqué les chiffres concernant l'épidémie de coronavirus en Guadeloupe pour la semaine du 5 avril 2021 au 11 avril 2021. Malgré les mesures restrictives mises en oeuvre ces dernières semaines, le nombre de nouveaux cas positifs dépistés sur le territoire est en nette augmentation de 506 contre 357 la semaine précédentes.

 Santé publique France qui intègre dans ses chiffres les personnes ayant une résidence principale en Guadeloupe et testées aussi bien dans l’hexagone que dans notre département, comptabilise 590 cas.  

Depuis plusieurs semaines, le variant anglais représente  la majorité des cas détectés sur le territoire. 97% des prélèvements concernent désormais ce variant britannique.

5 nouveaux clusters

13 clusters sont actuellement actifs en Guadeloupe dont 4 sont classés comme « maîtrisés » et 9 « en cours d’investigation. Cette semaine 5 nouveaux regroupements de cas ont été déclarés dans l'archipel : 3 en milieux professionnels, 1 rassemblement temporaire de personnes et 1 milieu familial élargi. Au total, ces clusters représentent 36 cas. 

L'ARS précise qu'un dépistage massif a été réalisé le 8 avril dernier à Vieux-Habitants après la découverte d'un de ces clusters. 

Une tension hospitalière persistante 

Cette semaine, les autorités déplorent deux nouveaux décès au CHU. Un survenu en service de médecine et l'autre en réanimation. L'Agence régionale de santé indique le nombre de personnes admises à l'hôpital ne faiblit pas. 39 patients ont été hospitalisés à la suite d'une infection à la covid-19 dont 9 directement en réanimation. 

Au Dimanche 15 avril, il y avait 15 personnes dans ce service, 69 dans les services de médecine et 11 dans les services de suite et de réadaptation. 

Pour rappel, la Guadeloupe a été placée au niveau 4 du dispositif ORSAN afin d'être en mesure de répondre à une augmentation du nombre de cas et renforcer les capacités du service de réanimation des secteurs COVID et non COVID. Ainsi, 40 à 47 lits de réanimation ont été activés au CHU et au CHBT. La clinique des Eaux Claires vient également en appui aux hôpitaux. 

Toutefois, les autorités demandent à la population d'être particulièrement vigilante dans les prochaines semaines, notamment sur la route pour éviter la survenue d'accidents graves et donc de victimes qui nécessiteraient une prise en charge dans ces services déjà au bord de l'asphyxie.