Coronavirus : le CHU prêt à accueillir les cas suspects

Par • Mis à jour le 28/01/2020 - 10:19

Alors que le nombre de cas de malades augmente dans le monde, les autorités sanitaires locales se préparent à devoir gérer des cas dans l’archipel. Le Centre Hospitalier Universitaire de la Guadeloupe assure être prêt à accueillir des patients suspectés d’infection au coronavirus.

    Coronavirus : le CHU prêt à accueillir les cas suspects

L’hôpital affirme avoir les moyens humains et logistiques pour accueillir les patients suspects d'infection au coronavirus, suivant les recommandations nationales Les procédures visant à limiter la propagation de ce coronavirus sont en effet connues. Il faut protéger la population et les soignants prenant en charge les patients. Le dépistage des malades doit se faire au plus tôt en organisant leur prise en charge, selon 2 axes essentiels de prévention.

Le patient doit prendre conscience, par son voyage récent en Chine ou son contact récent avec un malade revenant de Chine, qu’il ne doit pas entrer en collectivités ni participer à des rassemblements. Ainsi, en cas de doute sur son état de santé, le patient devra éviter les lieux publiques comme les centre commerciaux.

En effet, le risque de contamination par voie aérienne serait alors amplifié. La consultation médicale doit passer par le SAMU Centre 15. En aucun cas le patient ne doit se rendre dans un cabinet médical ou dans un accueil d’urgences.

En cas de suspicion d'infection, le Centre 15 effectue le déplacement sanitaire pour une prise en charge par les personnels et la structure adaptés au sein du service d’Infectiologie du CHU de la Guadeloupe. Ce service est apte à accueillir les patients contagieux.

L’Agence Régionale de Santé et Santé Publique France seront informés en cas de patients suspects d'infection au coronavirus afin de traiter la chaîne de contamination.

Le coronavirus est un nouveau virus à tropisme respiratoire qui est apparu ces derniers mois en Chine. Les coronavirus sont une famille de virus connue pour donner un syndrome grippal (fièvre et toux/difficultés respiratoires) avec un risque d’épidémie et d’évolution défavorable, notamment en cas de maladies cardiaque et/ou respiratoire sous-jacentes.

Les échanges internationaux accentuent le risque de contamination rapide sur les différents continents. Plusieurs cas ont été identifiés dans des pays d'Asie, d'Europe et d'Amérique du Nord.

Tags

Ajouter un nouveau commentaire

Restricted HTML

  • Allowed HTML tags: <a href hreflang> <em> <strong> <cite> <blockquote cite> <code> <ul type> <ol start type> <li> <dl> <dt> <dd> <h2 id> <h3 id> <h4 id> <h5 id> <h6 id>
  • Lines and paragraphs break automatically.
  • Web page addresses and email addresses turn into links automatically.
CAPTCHA
Cette question sert à vérifier si vous êtes un visiteur humain ou non afin d'éviter les soumissions de pourriel (spam) automatisées.