Coronavirus : une réunion ce mardi au CHU

Par • Mis à jour le 25/02/2020 - 15:26

Ce mardi, la direction et plusieurs services du centre hospitalier et universitaire de Pointe-à-Pitre se sont réunis pour faire le point sur la préparation de tous les services en cas d'apparition du coronavirus.

    Coronavirus : une réunion ce mardi au CHU

Pour l’heure en Guadeloupe, il n’y a aucun cas de coronavirus à signaler. Le message est clair et se veut limpide. Ce mardi en fin de matinée, pendant près de deux heures, les services de CHU se sont réunis, à la demande du ministère de la santé, pour s’assurer que tout le monde est prêt au cas où il y aurait une suspicion ou un cas avéré porteur de la maladie. Pour l’instant tous sont d’accord, il n’y a pas de crise. 

Durant cette réunion, où étaient présents, le directeur du CHU, le chef de service réanimation, le chef de service des maladies infectieuses, le chef de service pédiatrique, le directeur adjoint de l’ARS ou encore le directeur du SAMU, l'objectif était surtout de se montrer rassurant, alors que certains guadeloupéens s’inquiètent de plus en plus. Certaines pharmacies ont vu leur affluence augmenter considérablement ces derniers jours face à la recrudescence du nombre de cas partout dans le monde. Pas question pour autant de minimiser le virus qui est déjà présent dans la Caraïbe.

Halte aux fake news

Cette réunion a également permis de mettre un terme aux rumeurs et autres fake news qui circulent sur les réseaux sociaux. Certaines indiquaient que trois personnes étaient soignées au CHU après avoir contracté le coronavirus. "Faux" ont répondu en choeur les autorités sanitaires.

Les croisiéristes montrés du doigt

Depuis plusieurs jours, l’arrivée de touristes italiens par avion ou par navire de croisière en Guadeloupe, suscite des interrogations. L'Italie qui doit faire face une augmentation quotidienne du nombre de cas, notamment dans le Nord. Mais pour l’heure, il n’est pas envisagé de les empêcher d’entrer sur le territoire, ni aucun autre ressortissant d’un autre pays. La Préfecture a rappelé ce lundi qu'en Guadeloupe, les protocoles sont appliqués pour les entrées maritimes et aéroportuaires, en lien avec les autorités de contrôle et les autorités sanitaires. Aucun cas de coranovirus n’a été détecté à ce jour sur le territoire. Selon le ministre de la santé, la France n’est pas (encore) au stade d’épidémie, donc fermer les frontières "n’aurait pas de sens’’.

Vous voyagez ? Que faire

Sur sa page Facebook, la Préfecture a indiqué la marche à suivre si vous devez vous rendre sur un territoire où des cas sont signalés. Un numéro vert a été mis en place.

"Les précautions à prendre en cas de voyage dans une zone touchée par le #COVID19 ⬇️⬇️
✅Le ministère des Solidarités et de la Santé a mis en place une plate-forme d’information avec un n° vert 📞 0 800 130 000. L’appel est gratuit, accueil tous les jours de 9h à 19h, heures de l’Hexagone.
✅Le Gouvernement présente également un point de situation actualisé avec une FAQ 👉https://www.gouvernement.fr/info-coronavirus"
 

 

Ajouter un nouveau commentaire

Restricted HTML

  • Allowed HTML tags: <a href hreflang> <em> <strong> <cite> <blockquote cite> <code> <ul type> <ol start type> <li> <dl> <dt> <dd> <h2 id> <h3 id> <h4 id> <h5 id> <h6 id>
  • Lines and paragraphs break automatically.
  • Web page addresses and email addresses turn into links automatically.
CAPTCHA
Cette question sert à vérifier si vous êtes un visiteur humain ou non afin d'éviter les soumissions de pourriel (spam) automatisées.