Covid-19 : 6 morts en une semaine

Par 04/09/2020 - 17:06
01/01/2020 - 00:00

Les autorités ont publié le nouveau point de situation sur l'épidémie de covid-19 en Guadeloupe. On déplore deux nouveaux décès ce qui porte à 6 le nombre de morts liés à la covid-19 en une semaine. 530 cas ont été confirmés positifs au virus en Guadeloupe. La situation est toujours très préoccupante.

    Covid-19 :  6 morts  en une semaine

Les autorités ont tenu une conférence de presse ce vendredi après-midi à la Préfecture de Basse-Terre. Le Préfet, la directrice adjointe de l'agence régionale de santé et la Rectrice d'académie ont tenu à faire un point sur la situation sanitaire en Guadeloupe qui reste très préoccupante. La directrice de l'Agence Régionale de Santé et les élus ont également pris part à cette réunion par visioconférence. 

 530  cas ont été confirmés positifs par tests PCR en Guadeloupe.

On déplore le décès de deux nouvelles personnes ce qui porte à six le nombre de personnes ayant perdu la vie en raison du nouveau coronavirus au cours de la semaine. En Guadeloupe, on déplore 22 décès liés à la covid-19 depuis le début de l'épidémie. 

11 patients sont actuellement hospitalisés au service de réanimation du CHU. 

Par ailleurs, 13 clusters ont été identifiés en Guadeloupe.

Selon l'ARS,  les 25-40 ans toujours les plus touchés par la contamination mais les plus de 70 ans demeurent le public le plus fragile face à la maladie. 

Ainsi, la moyenne d'âge des personnes hospitalisées en réanimation est de 75 ans tout comme celle des personnes décédées. 

 

Une rentrée sous surveillance

Selon la Rectrice d'Académie, Christine Gangloff-Ziegler, six cas ont été détectés cette semaine mais la situation est maîtrisée dans les établissements scolaires. Un protocole clair a été défini par le Ministère de l'Education afin d'apporter des réponses concrêtes pour chaque niveau. Le Rectorat travaille en étroite collaboration avec les collectivités pour veiller à la protection des élèves et des équipes pédagogiques. 

Éviter le confinement 

Pour le Préfet, le constat sans appel : le virus circule activement sur le territoire. Pour Alexandre Rochatte, il faut donc renforcer les mesures et communiquer auprès du grand public.

Il est en effet nécessaire de se protéger et protéger les autres. Une prise de conscience collective qui passe par le respect des gestes barrières : le lavage des mains, la distanciation sociale et le  port du masque.

Pour le Préfet, il faut éviter le confinement par secteur et lieu d'activité. Toutefois, selon Alexandre Rochatte, l'évolution de la situation sanitaire sur le territoire pourrait conduire à prendre de telles mesures 

 

L'Agence régionale de santé rappelle que les personnes qui présentent des symptômes ou qui pensent avoir été exposées même en l'absence de symptômes, ne doivent pas se déplacer au cabinet de leur médecin. Il faut joindre le praticien par téléphone ou contacter l’association de garde médicale ADGUPS au 0590 90 13 13.

 

Tags

Ajouter un nouveau commentaire

Restricted HTML

  • Allowed HTML tags: <a href hreflang> <em> <strong> <cite> <blockquote cite> <code> <ul type> <ol start type> <li> <dl> <dt> <dd> <h2 id> <h3 id> <h4 id> <h5 id> <h6 id>
  • Lines and paragraphs break automatically.
  • Web page addresses and email addresses turn into links automatically.
CAPTCHA
Cette question sert à vérifier si vous êtes un visiteur humain ou non afin d'éviter les soumissions de pourriel (spam) automatisées.