Covid-19 : avec 325 cas en une semaine, la Guadeloupe passe en vigilance modérée

Par 21/08/2020 - 15:59
01/01/2020 - 00:00

La directrice de l'Agence régionale de Santé, Valérie Denux a organisé un point presse ce vendredi pour présenter le bilan hebdomadaire de l'épidémie de Covid-19. Avec 325 nouveaux cas depuis le 15 août, le département atteint un nouveau niveau d'alerte et passe de vigilance faible à modérée.

    Covid-19 : avec 325 cas en une semaine, la Guadeloupe passe en vigilance modérée

Il convient d'être extrêmement prudent face à la progression virale qui n'a de cesse de s'intensifier dans l'archipel ces dernières semaines. Ce solde de 325 nouveaux cas en sept jours et même le plus important enregistré depuis le début de la crise et fait grimper à 771 le bilan des personnes contaminées depuis le début de l'épidémie locale.

Comme constaté ces dernières semaines, ce sont essentiellement des populations jeunes, âgés entre 20 et 40 ans qui sont concernés. Ils représentent plus de 50 % des nouvelles contaminations. Le risque de développer une forme grave est plus faible dans ces tranches générationnelles, mais le danger est que ces porteurs propagent le virus vers des populations à risque, comme les aînés. Six personnes se trouvent actuellement en réanimation au CHU, dont quatre en provenance de Saint-Martin.

Comme confirmé en début de semaine, six  clusters ont été détectés au total, notamment dans les sphères privées et professionnelles. La stratégie de l'ARS est de protéger en priorité les personnes fragiles, ainsi que les plus jeunes et l'instance continue d'appeler au respect scrupuleux des gestes barrières et des consignes sanitaires car désormais, nous sommes tous des porteurs potentiels.

Indicateurs en hausse

Les indicateurs locaux sont en hausse, ce qui justifie le déclenchement du seuil de vigilance modéré. Le taux d'incidence est à 86,23 sur 100 000, contre 41/100 000 la semaine dernière, soit le double. Au national, ce chiffre s'élève à 30,5/100 000. Par ailleurs, le taux de positivité est désormais de 9,5 % contre 4,9 % la semaine dernière en Guadeloupe, et il est à 3,7 % sur la France entière. Le seul indicateur en baisse est le taux de reproduction à 1,88 contre 2,09 il y a une semaine. Ce dernier estime le nombre de personnes que chaque cas positif peut contaminer. 

Les seuils d'alerte sont également dépassés à tous les niveaux à Saint-Martin qui enregistre des cas plus graves et plus d'hospitalisation.

La campagne de tests se poursuit localement, d'ailleurs plus de 26 000 dépistages ont déjà été réalisés en Guadeloupe. Face à l'afflux, les autorités vont néanmoins devoir réguler les opérations et prioriser certains patients. Il est notamment demandé aux personnes symptomatiques d'aller voir leur médecin.

Tags

Ajouter un nouveau commentaire

Restricted HTML

  • Allowed HTML tags: <a href hreflang> <em> <strong> <cite> <blockquote cite> <code> <ul type> <ol start type> <li> <dl> <dt> <dd> <h2 id> <h3 id> <h4 id> <h5 id> <h6 id>
  • Lines and paragraphs break automatically.
  • Web page addresses and email addresses turn into links automatically.
CAPTCHA
Cette question sert à vérifier si vous êtes un visiteur humain ou non afin d'éviter les soumissions de pourriel (spam) automatisées.