Covid-19 : des résultats de tests falsifiés pour rentrer aux Antilles françaises

Par 21/09/2020 - 09:51
01/01/2020 - 00:00

Mis en place pour limiter les risques de propagation de la Covid-19, le test PCR obligatoire et demandé dès l'enregistrement au départ de Paris vers les Antilles françaises reste de vigueur. Une mesure devenue une contrainte pour de nombreux voyageurs qui vont même jusqu'à falsifier des résultats de tests COVID-19 pour rentrer aux Antilles françaises.

    Covid-19 : des résultats de tests falsifiés pour rentrer aux Antilles françaises

La réalisation du test PCR avant d'embarquer à Paris vers la Guadeloupe est toujours d'actualité. Une obligation qui demande une certaine organisation aux voyageurs mais qui semble tourner à l'épreuve.

Entre les difficultés à réaliser les tests dans le délai imparti, le délai rallongé de délivrance des résultats ou encore, l'absence de statut prioritaire dans les laboratoires d'analyses eux-mêmes saturés, l'expérience relève du challenge. Présenter un test PCR négatif pour avoir le droit d'embarquer et rejoindre la Guadeloupe est donc devenu une quête au fameux sésame.

Une quête pas toujours simple qui génère une certaine forme de stress et d'angoisse à en croire les témoignages de voyageurs que nous avons recueilli. Résultat : certains passagers n'hésitent plus à présenter à l'embarquement de faux résultats de tests Covid.

La falsification contre un retour chez soi

Alors, comment procèdent-ils pour falsifier les résultats de tests à la Covid-19 ? Selon un voyageur ayant privilégié cette option, il suffit simplement de s'y connaître un minimum en informatique et d'avoir les bons outils pour retoucher le document à présenter et ainsi, passer cette étape avec succès. Nom, prénom, date du test, résultat. Tout est retouché afin de ressembler au document original.

Une manipulation risquée mais selon certains passagers, l'Etat se ferait prendre à son propre jeu. Un jeu qui en vaudrait donc la chandelle à en croire ces passagers car pour eux, l'objectif est clair : rentrer à la maison sans avoir à modifier ou racheter un billet, assumer des frais d'hébergement ou encore, se torturer l'esprit dans l'attente d'un hypothétique résultat arrivant parfois avec plusieurs jours de retard.

Reste maintenant à savoir si des mesures seront prises pour améliorer la situation, tout en sachant que le député de la Guadeloupe, Max Mathiasin avait déjà alerté le Gouvernement sur la problématique des tests avant embarquement. Plus récemment, le ministre de la Santé, Olivier Véran martelait que " les voyageurs ultramarins ne sont pas prioritaires pour effectuer le test PCR. "

Tags

Ajouter un nouveau commentaire

Restricted HTML

  • Allowed HTML tags: <a href hreflang> <em> <strong> <cite> <blockquote cite> <code> <ul type> <ol start type> <li> <dl> <dt> <dd> <h2 id> <h3 id> <h4 id> <h5 id> <h6 id>
  • Lines and paragraphs break automatically.
  • Web page addresses and email addresses turn into links automatically.
CAPTCHA
Cette question sert à vérifier si vous êtes un visiteur humain ou non afin d'éviter les soumissions de pourriel (spam) automatisées.