Covid-19 : la préfecture renforce les contrôles de port du masque

Par 21/08/2020 - 16:22
01/01/2020 - 00:00

Alors que le coronavirus Covid-19 progresse encore nettement sur le territoire guadeloupéen, la préfecture a annoncé de nouvelles mesures ce vendredi. Des contrôles renforcés seront mis en place. Par ailleurs, 18 communes sont désormais ciblées par des arrêtés rendant le port du masque obligatoire dans certaines zones fréquentées.

    Covid-19 : la préfecture renforce les contrôles de port du masque

Alors que le département vient de passer du seuil de vigilance faible à celui modéré, les services de l'État entendent se montrer intransigeants pour faire respecter le port du masque et la distanciation. Dans un communiqué publié ce vendredi, il est indiqué que "le préfet a décidé de mobiliser tous les services de l’Etat pour s’assurer du port du masque là où il est obligatoire et la distance de 1m entre chaque personne en tous lieux et toutes circonstances".

Ainsi, seront mobilisés la direction de l'alimentation, de l'agriculture et de la forêt sur les marchés, la direction de la mer sur les embarcadères et les navettes maritimes, la direction de la jeunesse, des sports et de la cohésion sociale pour la pratique des activités physiques et sportives ou la location de matériel nautique ou de plage, l’office national des forêts dans les espaces naturels et aux abords des rivières, en partenariat avec le parc national de la Guadeloupe, la police aux frontières sur les zones portuaires et aéroportuaires, et enfin les forces de l'ordre, en lien avec les polices municipales, sur l'ensemble du territoire.

Le port obligatoire s'étend

Par ailleurs, ce document précise que ce sont désormais 18 communes qui ont adopté la mesure de port obligatoire dans certains lieux publics ouverts avec l'appui d'arrêtés préfectoraux. Il s'agit de Pointe-Noire, Les Abymes, Saint-Claude, Terre-de-Haut, Grand-Bourg, Capesterre de Marie-Galante, Saint-Louis, Saint-François, Bouillante, Capesterre Belle-Eau, La Désirade, Le Gosier, Le Moule, Basse-Terre, Pointe-à-Pitre, Deshaies, Sainte-Anne et Morne-à-l'Eau. Les services de l'État ajoutent que les maires des communes de Sainte-Rose, Anse-Bertrand, et de Baie-Mahault "envisagent également de faire de même très prochainement sur des périmètres en cours de définition".

La préfecture qui fait également preuve de fermeté sur les événements festifs ou culturels puisque sur 36 demandes de rassemblements reçues, 16 ont fait l'objet de report ou d'annulation par les organisateurs et une a été interdite. Deux établissement, un au Gosier et l'autre à Terre-de-Haut ont été fermés pour non-respect des règles sanitaires. Pour ce qui est des cérémonies religieuses, il a été recommandé de reporter les grands rassemblements et de respecter scrupuleusement le respect des gestes barrières pour les événements maintenus.

Alexandre Rochatte, lui-même contaminé par la Covid-19, a par ailleurs pris la décision de convoquer un comité de suivi, mardi prochain, en visio-conférence, afin de rassembler tous les acteurs, élus et services publics engagés dans cette crise sanitaire, afin de tirer les enseignements et de dresser la marche à suivre des prochaines semaines. 

 

Tags

Ajouter un nouveau commentaire

Restricted HTML

  • Allowed HTML tags: <a href hreflang> <em> <strong> <cite> <blockquote cite> <code> <ul type> <ol start type> <li> <dl> <dt> <dd> <h2 id> <h3 id> <h4 id> <h5 id> <h6 id>
  • Lines and paragraphs break automatically.
  • Web page addresses and email addresses turn into links automatically.
CAPTCHA
Cette question sert à vérifier si vous êtes un visiteur humain ou non afin d'éviter les soumissions de pourriel (spam) automatisées.