Crise au CHU : les infirmiers libéraux remplaçants appelés en renfort

Par • Mis à jour le 29/12/2017 - 15:26

C’est un appel lancé par l’Agence régionale de santé, sur la base du volontariat, pour permettre aux infirmiers libéraux avec le statut de remplaçants de soulager les effectifs des établissements publics de santé. Les volontaires seront embauchés en CDD et dispatchés en fonction des besoins.

    Crise au CHU : les infirmiers libéraux remplaçants appelés en renfort

L’Agence régionale de santé a établi un nouveau cadre valable pour tous les établissements publics de santé de la région, qui pourront désormais faire appel aux infirmiers libéraux diplômés d’État exerçant en libéral et titulaire du statut de remplaçants. L’objectif : soulager les effectifs des hôpitaux publics, éprouvés depuis le début de la crise au CHU il y a tout juste un mois.

Selon les informations transmises par l’ARS, « les volontaires seront employés sous contrat à durée déterminée et en fonction des besoins. Leur rémunération sera basée sur les grilles indiciaires de la fonction publique hospitalière selon leur date d’obtention de diplôme ; correspondant à l’échelon de référence ; et majoré de la prime de 40% ».

L'URPS en charge de la gestion des listes

Les volontaires doivent se faire connaître par l’URPS, l’Union régionale des professionnels de santé, en charge de constituer une liste de volontaires qui seront appelés par l’établissements demandeur autant que de besoin.

Si vous souhaitez vous porter volontaire, veuillez contacter l’URPS en indiquant : nom, prénom, coordonnées, adresse de domiciliation, n° d’inscription au Conseil de l’Ordre, une copie de votre autorisation de remplacement. 

Deux moyens de se faire connaître. Par téléphone, au 0690 27 48 89, et par mail, à l'adresse suivante : urps.infirmiers.crise.chu@gmail.com