Dengue : l'épidémie n'est plus très loin

Par • Mis à jour le 11/10/2019 - 17:16

Cette semaine, la maladie a encore progressé dans le département. L’augmentation du nombre de cas cliniquement évocateurs de dengue signalés par le réseau de médecins généralistes libéraux dépasse pour la première fois le seuil épidémique.

    Dengue : l'épidémie n'est plus très loin

Depuis juillet dernier , 128 cas biologiquement confirmés ont été enregistrés en Guadeloupe mais cette augmentation semble progresser plus rapidement ces dernières semaines.

Le nombre de cas cliniquement évocateurs de dengue, rapportés par le réseau de médecins généralistes sentinelle est de  95 cas estimés cette semaine contre près de 70 cas la semaine précédente. Au total, ce sont près de 430 cas estimés qui ont été recensés depuis le début du mois de juillet .

Les valeurs observées dépassent pour la première fois le seuil épidémique.  

Une forte augmentation à Marie-Galante 

Huit foyers isolés ont été identifiés en Guadeloupe : à Baie-Mahault (Gourdeliane, Bragelone, La Jaille), à Capesterre-Belle-Eau (Routhiers et Fond Cacao), à Petit-Bourg (Colin), à Port-Louis (le bourg) et à Marie-Galante (Thibaut/Trianon).

A Marie-Galante, les autorités observent une circulation très active du virus avec 23 cas biologiquement confirmés au cours des quatre dernières semaines.

On dénombre trois passages aux urgences pour suspicion de dengue ont été enregistrés la semaine dernière. Au total, 19 passages aux urgences pour suspicion dengue depuis début juillet. La situation demeure calme au niveau hospitalier selon les autorités sanitaires.

Tags

Ajouter un nouveau commentaire

Restricted HTML

  • Allowed HTML tags: <a href hreflang> <em> <strong> <cite> <blockquote cite> <code> <ul type> <ol start type> <li> <dl> <dt> <dd> <h2 id> <h3 id> <h4 id> <h5 id> <h6 id>
  • Lines and paragraphs break automatically.
  • Web page addresses and email addresses turn into links automatically.
CAPTCHA
Cette question sert à vérifier si vous êtes un visiteur humain ou non afin d'éviter les soumissions de pourriel (spam) automatisées.