Fermeture d'un centre d'addictologie à Basse-Terre

Par 10/08/2022 - 16:20 • Mis à jour le 10/08/2022 - 14:52

Le Centre de Soins d'Accompagnement et de Prévention en Addictologie de Basse-Terre, situé à la rue Nolivos, est désormais fermé. Il ne reste plus que 2 centres en Guadeloupe.

    Fermeture d'un centre d'addictologie à Basse-Terre

Jusqu'à très récemment, il existait 3 Centres de Soins d'Accompagnement et de Prévention en Addictologie en Guadeloupe. Aujourd'hui, on n'en compte plus que deux : celui de Pointe-à-Pitre et celui de Basse-Terre, rue Baudot. Ils sont gérés par l'Établissement Public de Santé Mentale où la direction est basée à Montéran Saint-Claude.


En étroite collaboration avec l'Agence Régionale de Santé, il revient donc à l'Établissement Public de Santé Mentale de relever le défi de la compensation de cette perte pour protéger les usagers, patients et personnels qui gravitaient autour de ce centre.

Le Directeur de l'EPSM Guadeloupe, Xavier Bouchaut, y voit une opportunité d'agrandir le centre pour pouvoir accueillir plus de personnes : 

Nous avions depuis longtemps un projet de relocalisation du centre avec plus d'espace parce qu'il en manque. Ce projet devient désormais prioritaire.

La principale mission est de faire de la prévention pour un "public large et varié".  

Des équipes interviennent dans les collèges, les lycées, les centres pénitentiaires pour faire de la prévention. Il y a aussi un accompagnement pour les personnes qui souhaitent sortir de l'addiction. On accueille donc des personnes comme les adolescents, les adultes ou encore des personnes plus âgées. Toutes les addictions sont concernées, que ce soit l'addiction à l'alcool, aux drogues, aux jeux, aux écrans. On mise beaucoup sur la prévention pour ne pas avoir effectivement beaucoup plus de personnes dans l'accompagnement et dans le traitement.

 

Xavier BOUCHAUT.jpeg
Xavier Bouchaut, Directeur de l'EPSM (Établissement Public de Santé Mentale de Guadeloupe)

Tags