"Il faut à tout prix éviter de prendre du poids" face au Covid-19

Par 24/04/2020 - 16:32
01/01/2020 - 00:00

Après un mois et demi de confinement, les différents excès commencent à se faire sentir. Invitée du Caraïbes 13H ce vendredi sur RCI, la nutritionniste Marie-Laure Lalanne Mistrih a appelé à la prudence alimentaire et surtout à se tourner vers le local et les préparations à la maison.

    "Il faut à tout prix éviter de prendre du poids" face au Covid-19

Durant ce confinement, on a tendance à se tourner vers des aliments pas toujours sain pour rechercher le confort gustatif. Gras, salé et sucré sont souvent au rendez-vous au grand dam de votre ligne et parfois de votre santé.

Même si le déconfinement approche, il ne sera que progressif et rien ne garantit qu'on pourra reprendre un rythme classique. Alors autant prendre de bonnes habitudes, car il n'est jamais trop tard. "Il faut faire le choix, quand il est possible, de cuisiner soi-même à partir de produits bruts et locaux. C'est important de prendre ce temps pour redonner du confort à nos corps et à notre moral, c'est important de sortir de la routine", préconise Marie-Laure Lalanne Mistrih, maître de conférence en nutrition à l’Université des Antilles et praticienne à l’hôpital Ricou.

D'autant que dans les produits déjà préparés, il y a souvent des concentrations importantes de sel, de sucre et de gras, le cocktail idéal pour une prise de poids. "Il faut à tout prix éviter de prendre du poids, surtout qu'on sait que les personnes obèses sont potentiellement à risque face au Covid-19. Nous avons une personne sur deux dans cette situation en Guadeloupe et il faut faire attention aux quantités, ne pas se lâcher et avoir un contact raisonné avec la nourriture facile", prévient la professionnelle de santé.

Attention aux compléments

Dans la foulée d'une recommandation de l'Agence nationale pour la sécurité sanitaire (avis 2020 - SA 0045), Marie-Laure Lalanne Mistrih invite également à la prudence avec la consommation de compléments alimentaires, très répandus dans la population et notamment chez les femmes. "Il y a des ingrédients qui peuvent stimuler l'immunité et qui ont un effet anti-inflammatoire. N'en prenez pas par sécurité pour limiter cette problématique", précise cette dernière.

Les anti-inflammatoires sont fortement déconseillé face au coronavirus et certaines plantes comme le saule, la reine des près ou le bouleau, présentes dans des compléments peuvent booster cet effet. "Demandez conseil à votre pharmacien", prévient Marie-Laure Lalanne Mistrih.

Malgré tout, la nutritionniste ne vous interdit pas les petits plaisirs, car "sinon la vie serait trop triste. Il faut apprécier, mais savoir raison garder".

Retrouvez son entretien accordé à RCI.

 

Tags

Ajouter un nouveau commentaire

Restricted HTML

  • Allowed HTML tags: <a href hreflang> <em> <strong> <cite> <blockquote cite> <code> <ul type> <ol start type> <li> <dl> <dt> <dd> <h2 id> <h3 id> <h4 id> <h5 id> <h6 id>
  • Lines and paragraphs break automatically.
  • Web page addresses and email addresses turn into links automatically.
CAPTCHA
Cette question sert à vérifier si vous êtes un visiteur humain ou non afin d'éviter les soumissions de pourriel (spam) automatisées.