L'ARS réagit à la décision du Tribunal Administratif

Par 28/03/2020 - 19:41
01/01/2020 - 00:00

L’ARS indique prendre acte que le tribunal de Basse-Terre ait remis l’action dans le cadre de la loi en demandant le respect du décret 2020-314 du 25 mars 2020. Avant d'ajouter que c’est exactement ce qui a été anticipé depuis le 17 mars 2020 avec la rédaction d’un protocole de traitement élaboré par les médecins du CHU et mis en œuvre suite à la recommandation du Haut Conseil de santé publique le 23 mars 2020.

    L'ARS réagit à la décision du Tribunal Administratif

Le dépistage et le traitement de la population guadeloupéenne se fait selon les règles édictées par la loi et les préconisations ministérielles. L’ARS se dit satisfaite de voir que le tribunal n’a pas entériné la demande de l’UGTG d’acheter des tests et médicaments dans les quantités qu’ils ont demandées sans être experts et auprès des entreprises qu’ils ont citées. L’ARS veille sur le niveau des stocks du territoire et dans les établissements de santé.

L’ARS constate que le tribunal rend au corps médical ses prérogatives de décision en se conformant au décret du 25 mars qui indique que « l'hydroxychloroquine et l'association lopinavir/ ritonavir peuvent être prescrits, dispensés et administrés sous la responsabilité d'un médecin aux patients atteints par le covid19, dans les établissements de santé qui les prennent en charge, ainsi que, pour la poursuite de leur traitement si leur état le permet et sur autorisation du prescripteur initial, à domicile ».
 
Il est rappelé par l'ARS, que l'hydroxychloroquine pouvant en effet avoir des effets secondaires graves, il est essentiel que sa prescription aux patients atteints de COVID19 soit décidée en fonction de la situation médicale individuelle de chacun, pour sa complète sécurité. L’ARS assure à la population guadeloupéenne son engagement quotidien avec tous les acteurs de santé pour faire face à cette crise exceptionnelle. 

 

 

 

 

Tags

Commentaires

Anonyme (not verified)

comment faire croire que l'action de l'UGTG apporte autre chose que du vent et de l'autosatisfactio inutile car les mesures sont déjà prises. Et la chloroquine n'a rien prouvé sérieusement et est en cours d'évaluations. Mr Demota panique. Il ferait mieux de trouver le moyen de fabriquer des masques même un peu moins efficaces. Car il est impensable de sortir faire ses courses sans protection. Il y a ceux qui agissent et parfois peuvent faire des erreurs et ceux qui parlent, critiquent . Même bitin pour Max Mathiasin. Il est l'heure de se comporter en citoyen responsable et efficace
Oubliez le miel et les huiles essentielles qui donnent une fausse impression de sécurité.

Dim, 29/03/2020 - 08:16 Permalink
Anonyme (not verified)

Je voudrai savoir dans les 107 cas
Est ce que les guérisons sont déduits
Merci

Lun, 30/03/2020 - 13:49 Permalink

Ajouter un nouveau commentaire

Restricted HTML

  • Allowed HTML tags: <a href hreflang> <em> <strong> <cite> <blockquote cite> <code> <ul type> <ol start type> <li> <dl> <dt> <dd> <h2 id> <h3 id> <h4 id> <h5 id> <h6 id>
  • Lines and paragraphs break automatically.
  • Web page addresses and email addresses turn into links automatically.
CAPTCHA
Cette question sert à vérifier si vous êtes un visiteur humain ou non afin d'éviter les soumissions de pourriel (spam) automatisées.