La Guadeloupe est confrontée à une forte hausse de l'épidémie de covid-19

Par 22/07/2021 - 09:47 • Mis à jour le 22/07/2021 - 09:45

"Autant de cas en deux jours que sur la semaine dernière", voici la tendance livrée ce matin par le préfet Alexandre Rochatte, qui était l'invité de RCI dans le Caraïbes 7H. Une progression importante de l'épidémie de covid-19 qui nous fait craindre la mise en place d'un état d'urgence sanitaire.

    La Guadeloupe est confrontée à une forte hausse de l'épidémie de covid-19

Avec 281 cas enregistrés la semaine dernière, selon le dernier bilan des autorités, le département était déjà dans une dynamique de progression importante du coronavirus, avec plus d'une centaine de cas supplémentaires par rapport à la semaine précédente. Selon les derniers relevés, le nombre de nouvelles contaminations en deux jours atteint le même niveau que sur les sept précédents, de quoi faire craindre de nouvelles restrictions localement.

Alors qu'une mesure d'état d'urgence sanitaire est déjà envisagée par le gouvernement pour notre territoire, les autorités locales ne confirment pas son application pour l'instant, même si de nouvelles annonces doivent être faites ce vendredi. Alexandre Rochatte a néanmoins évoqué à demi-mot l'adoption prochaine de restrictions supplémentaires, ce matin sur RCI.

Autre nouveauté majeure, le pass sanitaire, appliqué depuis ce mercredi, avec un certain flou qui demeure concernant ses modalités. Si certains sites ont décidé d'abaisser leur jauge à 49 personnes, pour échapper aux contrôles imposés dès 50, cette mesure pourrait bien n'être que temporaire. Par ailleurs, il ne sera pas non plus autorisé de laisser entrer les 49 premiers visiteurs sans pass, puis de contrôler à partir du 50eme. Le préfet a clarifié cela ce matin dans le Caraïbes 7h.

 

Tags