La réouverture des services se poursuit au CHU

Par • Mis à jour le 22/12/2017 - 19:14

Le plan de sécurisation et de nettoyage est toujours en cours au CHU de Pointe à Pitre Abymes. Il a permis de rouvrir des unités dont le service de la réanimation.

    La réouverture des services se poursuit au CHU

La réouverture des différents services du centre hospitalier s’opère petit à petit : un secteur de la réanimation a pu rouvrir cette semaine avec 12 lits de prise en charge. Parmi les 11 patients évacués en urgence au CHU de Martinique après l’incendie du 28 novembre 2017, 8 d’entre eux ont pu être regagné la Guadeloupe, dont 7 ont été transférés au CHU et un à l’hôpital Maurice Selbonne.

L’un de ces patients a été transféré dans l’hexagone enfin, 2 d’entre eux n’étaient pas transportables.

Des évacuations sanitaires qui nécessitent un travail de coordination entre le CHU de Martinique, celui de Guadeloupe et l’EPRUS, afin d’assurer aux malades, un transport sécurisé et de qualité.

Le 2ème étage de la tour nord (Médecine C) est désormais fonctionnel depuis ce mercredi 20 décembre, avec 16 lits pour les patients d’endocrinologie et 8 lits de pédiatrie.

En revanche, les laboratoires eux, n’ont pu rouvrir, toutes les conditions n’étant pas encore réunies.

Pour l’heure, l’hôpital de campagne, l’ESCRIM reste en place en renfort aux soins d’urgence. Une situation qui tend donc vers le rétablissement au CHU de Pointe à Pitre Abymes, mais qui reste précaire d’où l’appel de l’agence régionale de santé à la plus grande vigilance des guadeloupéens ; et notamment pendant cette délicate période des fêtes. L’ARS qui enjoint donc la population à éviter d’encombrer les services d’urgences et à contacter en premier lieu le médecin traitant, en cas d’indisponibilité, le médecin de garde au 0590 90 1313 ou le SAMU en composant le 15. L’agence régionale de santé qui rappelle également aux personnes porteuses d’une maladie chronique telle que le diabète ou l’insuffisance cardiaque, de ne pas interrompre leur traitement.