Le Tribunal administratif suspend la fermeture des services de cardiologie du CHU

Par 28/12/2020 - 12:41
01/01/2020 - 00:00

Un nouveau revirement dans la bataille judiciaire qui opposant le docteur Mona Hedreville à la direction du CHU. Selon les conclusions du TA de Basse-Terre, la plaignante aurait bien été victime de harcèlement moral. La direction du CHU va saisir le Conseil d'Etat sur ce dossier.

    Le Tribunal administratif suspend la fermeture des services de cardiologie du CHU

Nouveau rebondissement dans le dossier de la fermeture des services de Cardiologie au CHU de Pointe à Pitre. Saisi par le docteur Mona Hedreville, le tribunal administratif de Basse Terre vient en effet de « suspendre » la décision du CHU et ainsi permettre aux unités concernées de poursuivre leurs activités. Les précisions de l’avocate de la plaignante, Maître Marie-Michelle Hildebert, qui nous révèle qu’une nouvelle procédure va être entamer auprès du TA pour cette fois-ci faire « annuler » ces fermetures :

Le CHU va saisir le Conseil d'Etat

Contactée par notre rédaction, la direction du CHU se refuse à tout commentaire pour l’instant… mais elle nous a indiqué qu’elle allait porter ce dossier devant le Conseil d’Etat. Afffaire à suivre...

Communiqué Direction CHU
Communiqué Direction CHU

(Crédit photo : Simax communication)