Le confinement après une semaine pour les guadeloupéens de l'hegaxone

Par 20/03/2020 - 05:35
01/01/2020 - 00:00

A environ 7000 km de chez nous, comment le confinement est-il vécu par les guadeloupéens de l'hexagone après une semaine ? Illustration avec ces deux jeunes guadeloupéens qui vivent à Paris depuis 10 ans.

    Le confinement après une semaine pour les guadeloupéens de l'hegaxone

Kevin, 32 ans est manager au sein de l’inspection générale d’un groupe bancaire et vit à Paris depuis 10 ans. Si le télétravail se passe plutôt bien depuis une semaine, les interrogations sont toutefois nombreuses pour la suite.

"Nous utilisons à 100% tous les outils technologiques pour faire de la visioconférence, des conférences téléphoniques...etc. Après rien ne pourra venir remplacer le contact humain. On se pose beaucoup de questions pour l'avenir," explique Kévin. 

Le besoin d'être près de sa famille

Autre de cas de figure pour Christopher 26 ans, bloqué dans son appartement parisien de 20m2. Impossible d’avoir recours au télétravail pour ce jeune coiffeur. "Maintenant que les décisions ont été prises, mon salon a fermé."

Pour ces deux guadeloupéens, le constat est unanime : le manque de leurs proches se fait ressentir. 

"On donnerait tout pour être auprès de nos amis, de nos proches, de notre famille en ce moment..." explique Kévin. 

"J'attends juste la fin du confinement pour rentrer auprès de ma famille en Guadeloupe !" concède Christopher.

Reportage ci-dessous : 

 

 

 

Reportage ci-dessous : 

 

 

 

Tags

Ajouter un nouveau commentaire

Restricted HTML

  • Allowed HTML tags: <a href hreflang> <em> <strong> <cite> <blockquote cite> <code> <ul type> <ol start type> <li> <dl> <dt> <dd> <h2 id> <h3 id> <h4 id> <h5 id> <h6 id>
  • Lines and paragraphs break automatically.
  • Web page addresses and email addresses turn into links automatically.
CAPTCHA
Cette question sert à vérifier si vous êtes un visiteur humain ou non afin d'éviter les soumissions de pourriel (spam) automatisées.